juin 9, 2021
juin 9, 2021

Quelle est la plus grande équipe de l'histoire de l'Euro ?

Quelle équipe, parmi celles championnes d'Europe, a été la plus grande ?

L'Allemagne en 1996, la France en 2000 et l'Espagne en 2012

Quels joueurs ont évolué dans les meilleures équipes de l'histoire de l'Euro ?

Statistiques et histoire de l'Euro

Quelle est la plus grande équipe de l'histoire de l'Euro ?

À l'approche de l'Euro 2020, Pinnacle se penche sur l'histoire du tournoi et passe en revue une sélection d'équipes qui ont toutes le droit de prétendre être les meilleures que la compétition ait jamais connues. Lisez la suite pour en savoir plus sur les meilleures équipes de l'histoire de l'Euro.

L'équipe d'Allemagne en 1996

germany-Greatest-teams-of-all-time-mainV2.jpg

Équipe : Andreas Köpke ; Matthias Sammer ; Thomas Strunz, Markus Babbel, Thomas Helmer, Christian Ziege ; Mehmet Scholl, Dieter Eilts, Thomas Häßler ; Jürgen Klinsmann, Stefan Kuntz.

Les équipes d'Allemagne qui gagnent des titres demeurent généralement des modèles d'efficacité clinique et les vainqueurs de l'Euro 1996, dirigés par Berti Vogts, ne dérogent pas à la règle. Cette Mannschaft a soulevé le trophée bien qu'elle n'ait pas réussi à gagner ses quatre dernières rencontres par plus d'un but d'écart, car cette équipe, qui comptait plusieurs talents confirmés, est parvenue à obtenir des résultats supérieurs à ce qui était prévu sur le papier.

L'Allemagne s'est appuyée sur de petites, mais importantes modifications tactiques lors de l'Euro 1996, notamment en finale.

La sélection allemande était alignée dans ce qui semblait être un schéma en 5-3-2, avec un penchant notable pour les contre-attaques incisives. Matthias Sammer était déployé en tant que nettoyeur chargé de presser sans relâche les adversaires, tandis que Thomas Strunz et Christian Ziege étaient affublés du rôle d'arrières latéraux qui devaient remonter le terrain pour mener des attaques aux côtés de la paire d'attaquants composée de Jürgen Klinsmann et Stefan Kuntz.

Cette approche a permis à l'Allemagne de défendre facilement en surnombre, ce qui a porté ses fruits puisqu'elle n'a encaissé que trois buts pendant la compétition. Vogts a également procédé à de petites, mais importantes modifications tactiques en cours de match, notamment en finale lorsqu'il a remplacé Mehmet Scholl par Oliver Bierhoff afin d'aligner trois attaquants. Bierhoff a répondu aux attentes en marquant à la fois le but égalisateur et le but en or.

L'Allemagne a affiché une belle forme tout au long du tournoi, en finissant en tête du Groupe C et invaincue grâce à des victoires convaincantes contre la République tchèque et la Russie, suivies d'un match nul et vierge contre l'Italie. En quarts de finale, les hommes de Berti Vogts sont venus à bout de la Croatie sur le score de 2-1 malgré la perte de Klinsmann, blessé en première mi-temps, avant de battre l'Angleterre aux tirs au but lors d'une demi-finale historique.

Klinsmann s'est rétabli à temps pour affronter la République tchèque en finale, mais comme cela a été évoqué, c'est grâce à l'héroïsme de Bierhoff que l'Allemagne a remporté son premier Euro depuis 1980. Selon les propres mots de Sammer, l'équipe d'Allemagne en 1996 « n'était pas belle à voir, mais pouvait faire le travail » et il est certainement avisé de dire que cette Mannschaft était impressionnante et régulière et que personne n'aimait la jouer.

L'équipe de France en 2000

france-Greatest-teams-of-all-time-main.jpg

Équipe : Fabien Barthez ; Lilian Thuram, Marcel Desailly, Laurent Blanc, Bixente Lizarazu ; Patrick Vieira, Didier Deschamps ; Youri Djorkaeff, Zinédine Zidane, Thierry Henry ; Christophe Dugarry.

Le triomphe de la France à l'Euro 2000 a mis en évidence l'importance de disposer d'une équipe de qualité et non d'un simple bon onze de départ. Roger Lemerre pouvait aligner une équipe regorgeant de nombreux talents de classe mondiale, avec notamment Zinédine Zidane, Thierry Henry, Patrick Vieira et Marcel Desailly, mais ce sont les remplaçants Sylvain Wiltord et David Trezeguet qui ont inscrit leur nom dans l'histoire du football français en entrant en jeu pour marquer les deux buts des Bleus en finale.

L'équipe de France à l'Euro 2000 a été louée pour avoir toujours trouvé le moyen de l'emporter.

Lemerre alignait ses hommes dans une formation en 4-2-3-1 qui s'appuyait sur un équilibre entre physique et talent individuel. Henry utilisait sa vitesse et sa technique soyeuse pour perturber les défenses depuis l'aile gauche, tandis que Zidane jouait derrière l'attaquant et jouissait de sa liberté créative afin de générer des occasions pour ses partenaires. Pendant ce temps, la présence de Vieira et de Desailly garantissait que tout joueur adverse qui recevait le ballon dans la moitié de terrain de la France ne disposait que de peu de temps avant de recevoir un tacle rude.

Alors que le sélectionneur français a appelé quasiment la même équipe par rapport à celle qui a remporté la Coupe du monde deux ans plus tôt, les récits d'avant-tournoi ont mis en doute la capacité de l'équipe à réitérer un tel exploit sans son statut d'hôte. Les Bleus ont rapidement fait taire les sceptiques en sortant d'un groupe difficile composé de la République tchèque, du Danemark et des Pays-Bas, en marquant au moins deux buts à chaque match.

Leur parcours en phase à élimination directe a également été semé d'embûches. Les Français ont disposé de l'Espagne sur le score de 2-1 en quarts de finale, puis ont remporté leur demi-finale aux dépens du Portugal grâce à un but en or de Zidane en prolongations. L'Italie attendait les Bleus en finale et lorsque Marco Delvecchio a donné l'avantage aux Azzurri à la 55e minute, Lemerre s'est tourné vers Wiltord et Trezeguet.

Wiltord a porté le match en prolongations en égalisant à la 94e minute avant que Trezeguet n'inscrive le but en or pour offrir le trophée à la France. La finale a montré comment l'équipe de Lemerre pouvait s'appuyer sur une combinaison impressionnante d'immenses qualités techniques et de résilience mentale pour toujours trouver le moyen de gagner, ainsi que sur le fait que personne ne pouvait baisser la garde contre cette formation.

L'équipe d'Espagne en 2012

spain-Greatest-teams-of-all-time-mainV2.jpg

Équipe : Iker Casillas ; Álvaro Arbeloa, Sergio Ramos, Gerard Piqué, Jordi Alba ; Xabi Alonso, Sergio Busquets, Xavi ; David Silva, Cesc Fàbregas, Andrés Iniesta.

L'Espagne a abordé l'Euro 2012 en tant que championne en titre et parmi les grands favoris, mais c'est au cours de ce tournoi que son style tiki-taka, loué et vecteur de succès, a atteint son apogée.

Avec des attaquants tels que Fernando Torres, hors de forme, ainsi que d'autres joueurs inexpérimentés au niveau international, le sélectionneur Vicente del Bosque a déployé Cesc Fàbregas en tant que faux numéro neuf, l'Espagne cherchant à contrôler la possession du ballon lors de chaque rencontre avec une supériorité implacable. Cette décision s'est avérée être un coup de maître tactique, Fàbregas s'associant à Andrés Iniesta et David Silva pour percer les défenses aisément, avec une combinaison de ruse et de flair.

La victoire 4-0 de l'Espagne contre l'Italie à l'Euro 2012 reste la plus grande marge de victoire lors d'une finale de l'Euro.

L'Espagne a ouvert son tournoi par un match nul 1-1 contre une équipe italienne dynamique, mais elle a ensuite marqué les esprits en écrasant l'Irlande 4-0 lors d'un match au cours duquel elle a enregistré 26 tirs au but et 929 passes. Une victoire 1-0 sur la Croatie leur a permis de valider leur ticket pour les quarts de finale, où ils ont éliminé l'équipe de France sur le score de 2-0.

En demi-finale, le Portugal leur a donné du fil à retordre dans un match typiquement hargneux et électrique entre les deux voisins. Après 120 minutes sans but, l'Espagne s'est finalement imposée aux pénalties, rappelant ainsi que même les meilleures équipes du tournoi doivent parfois compter sur la chance.

Cependant, la Roja a assurément gardé le meilleur pour la fin. En finale, les Espagnols affrontent à nouveau l'Italie, mais cette fois-ci, les débats sont beaucoup plus à sens unique, puisque l'Espagne s'impose 4-0 après avoir dominé la rencontre. David Silva et Jordi Alba ont ouvert le score en première mi-temps, puis les remplaçants Fernando Torres et Juan Mata ont inscrit des buts en fin de match pour assurer ce qui reste la plus grande marge de victoire dans une finale de Championnat d'Europe.

L'Euro 2012 a conclu l'une des périodes les plus dominantes qu'une équipe ait jamais connues dans le football international. Depuis, l'Espagne n'a jamais dépassé les huitièmes de finale d'un tournoi majeur. L'inclusion de l'Espagne dans cette liste est sans doute exclusivement motivée par le fait qu'il n'y a peut-être jamais eu d'équipe contre laquelle il était aussi difficile de conserver le ballon et de marquer.

N'oubliez pas de lire nos pronostics sur l'Euro 2020 pour les autres groupes de la compétition : Groupe A, Groupe B, Groupe C, Groupe D, Groupe E et Groupe F.

Vous attendez avec impatience l'Euro 2020 ? Gagnez en consultant les meilleures cotes pour l'Euro 2020 pour chaque match et groupe, les marchés sur le vainqueur, et plus encore avec Pinnacle.

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.