close
nov. 1, 2018
nov. 1, 2018

Pourquoi faut-il penser à l'avenir du pari ?

L'histoire des paris sportifs

Que nous réserve l'avenir ?

Pourquoi notre façon de parier change-t-elle en permanence ?

Pourquoi faut-il penser à l'avenir du pari ?

Le tout premier jeu d'argent sous quelque forme que ce soit est apparu il y a plusieurs milliers d'années. Si, depuis, beaucoup de choses ont changé, les opportunités de développement et d'évolution restent encore nombreuses. Pourquoi faut-il penser à l'avenir du pari ? Lisez cet article pour le découvrir.

Les parieurs ont tendance à se soucier uniquement de l'instant présent. Si l'utilisation des données historiques pour prédire le résultat d'un événement futur est l'une des composantes de base du pari, elle limite souvent la réflexion à long terme des parieurs.

Comprendre l'histoire du pari et les mécanismes qui l'ont fait évoluer jusqu'à nos jours est certes intéressant, mais cela ne vous apportera probablement pas l'avantage que vous recherchez. Toutefois, utiliser ces connaissances pour prédire ce qui pourrait se passer à l'avenir peut se révéler utile pour quiconque souhaite parier sérieusement.

L'une des solutions pour trouver de la valeur sur le marché des paris, c'est d'identifier et d'exploiter un élément que le bookmaker n'a pas encore pris en compte dans le calcul de ses cotes. Plus vous anticipez, plus vous avez de chances d'en tirer profit. Que ce soit les nouvelles technologies, la capitalisation sur les nouveaux marchés ou même les nouveaux sports, il y a toujours un moyen de prendre l'avantage.

L'histoire des paris sportifs

Les paris ont bien évolué depuis les premiers lancers de dés en Chine vers 2300 av. J.-C. Les paris sportifs primitifs, sur les courses de chars et les combats de gladiateurs dans la Rome antique par exemple, se sont rapidement transformés en activité organisée avec l'émergence de « preneurs de paris » désignés, ou bookmakers.

Les parieurs sportifs tiennent davantage compte des cotes avec lesquelles ils parient, du montant qu'ils peuvent mettre en jeu et réfléchissent davantage à la façon dont ils peuvent battre le bookmaker.

Ce qui a commencé avec les courses de chevaux s'est ensuite étendu à d'autres sports comme le football ou le tennis. Les bookmakers ont alors déménagé, quittant les tribunes et les abords des stades pour établir les premiers guichets de paris, avant l'explosion d'Internet et des paris en ligne à la fin du XXe siècle.

Depuis la création de Pinnacle en 1998, d'innombrables bookmakers ont envahi le marché international. Aujourd'hui, on peut parier sur pratiquement toutes les compétitions sportives, à tous les niveaux et dans différents formats. 

Si la mécanique des paris sportifs a considérablement évolué avec le temps, la façon dont on parie a également changé. Ceux qui se sont adaptés et ont senti les opportunités avant les autres ont pu constater par eux-mêmes que les paris évoluent constamment, et ont donc été les premiers à en tirer des bénéfices.

À quoi ressemblent les paris sportifs aujourd'hui ?

L'industrie est certes compétitive pour les bookmakers, mais le marché des paris est lui-même encombré par de nombreux acteurs, tous désireux d'atteindre le même objectif. Le principe de la sagesse des foules nous enseigne qu'il s'agit d'une bonne nouvelle pour les bookmakers, car le défi n'en devient que plus complexe pour les parieurs.

Il est aujourd'hui plus difficile que jamais d'obtenir des gains réguliers grâce aux paris sportifs. En effet, une fois qu'un parieur a compris comment faire, celui-ci se fait soudainement bloquer voire supprimer son compte. Ajoutons à cela le fait que la plupart des bookmakers fonctionnent avec des marges de plus de 6-7 %, ce qui signifie que les parieurs doivent travailler encore plus dur pour trouver des opportunités de pari intéressantes.

Au lieu de continuer à développer la qualité de leurs cotes, la plupart des bookmakers investissent dans d'autres secteurs. L'importance croissante du marketing et la nécessité de se démarquer de la concurrence les poussent à dépenser des sommes importantes pour lancer des offres et paris « gratuits », des fonctionnalités inutiles pour toucher de nouveaux clients ou des campagnes promotionnelles à gros budget.

Ces bookmakers survivent grâce aux clients lambda (ils bannissent tous ceux qu'ils considèrent comme trop malins) et tentent donc de les attirer, mais les parieurs commencent à leur tourner le dos. Ces dernières années, la communauté du pari sportif a enregistré un petit séisme : les clients commencent à s'informer sur le genre de services qu'ils reçoivent.

Les parieurs sportifs tiennent davantage compte des cotes avec lesquelles ils parient, du montant qu'ils peuvent mettre en jeu et réfléchissent davantage à la façon dont ils peuvent battre le bookmaker. Ils ont une myriade de données à leur disposition pour les aider à prendre des décisions en toute connaissance de cause, ainsi que de vastes ressources pour en savoir plus sur les paris et les façons de réussir à long terme.

Que nous réserve l'avenir ?

L'objectif de cet article n'est pas de prédire ce qui va se passer dans l'avenir ou de vous apprendre à utiliser ces évolutions pour prendre l'avantage sur les bookmakers. Il vous montre que la situation peut évoluer pour mieux vous inviter à ne pas vous laisser dépasser. Si c'est le bookmaker qui doit rattraper son retard, alors le parieur prend l'avantage.

L'utilisation des données n'est pas une nouveauté dans l'univers des paris sportifs. Aujourd'hui, la plupart des parieurs étudient les données disponibles avant de parier (même s'ils ne s'en rendent pas forcément compte). Parfois, il s'agit simplement de consulter l'historique des matchs ayant opposé deux équipes pour un pari 1X2, ou la moyenne de buts par match pour un pari sur le nombre de buts. C'est plutôt la quantité des données auxquelles nous avons accès, et surtout leur qualité, qui évoluent. 

Une fois les données collectées et l'avantage à exploiter identifié, ce n'est qu'après avoir modélisé et rigoureusement testé ce paramètre que vous pourrez en tirer un avantage financier.

La météo est un bon exemple d'élément utilisé pour anticiper et prendre l'avantage. On sait qu'il s'agit d'un facteur essentiel dans les paris sur le baseball (et dans bien d'autres sports) mais les premiers à avoir quantifié son impact, réuni les données et parié en fonction du résultat sont ceux qui ont su comprendre sa valeur et réussi à capitaliser dessus. Depuis, dans la mesure où cet élément est utilisé par un nombre croissant d'acteurs du marché, la météo est prise en compte pour calculer les cotes. Ce n'est donc plus un facteur intéressant à exploiter.

Plus récemment, une autre donnée a suivi la même évolution : les buts attendus au football. Cette métrique était auparavant l'apanage de la communauté des analystes sportifs pour mesurer la performance d'une équipe. Une simple modification dans son analyse et son implémentation a permis aux parieurs de mieux identifier les paris intéressants dans plusieurs championnats (sans surprise, cela n'a pas duré longtemps, et aujourd'hui, tous les bookmakers utilisent les buts attendus dans leurs modèles de prédiction).

Les parieurs ne doivent pas penser à court terme. Au lieu d'essayer de trouver un avantage pour les paris du week-end en Premier League, ils doivent réfléchir à ce qui pourrait changer dans l'avenir et leur offrir un avantage. Qu'est-ce qui pourrait remplacer les buts attendus ? Évidemment, cet avantage peut ne pas découler d'un seul et unique facteur, mais résulter de la combinaison d'une multitude de petits facteurs.

Que ce soit la biométrique, le suivi des données ou tout autre paramètre qui fait partie de la nouvelle vague d'analyse des données, la première étape pour en tirer profit est de comprendre comment ils améliorent votre capacité à envisager un événement en termes de probabilités statistiques. Ce sont peut-être des données de performance tirées de StatsBomb ou d'un pack R de Pinnacle. Il existe énormément de données gratuites qui vous permettront de commencer vos expériences (vous pouvez aussi payer pour accéder à de plus grands ensembles de données).

Une fois les données collectées et l'avantage à exploiter identifié, ce n'est qu'après avoir modélisé et rigoureusement testé ce paramètre que vous pourrez en tirer un avantage financier. Il est facile d'obtenir des résultats positifs et de se dire que c'est grâce à votre capacité naturelle à savoir prendre l'avantage. Cependant, si vous analysez uniquement vos résultats à court terme, il peut tout aussi bien s'agir d'un coup de chance

Pourquoi notre façon de parier change-t-elle en permanence ?

Cet article décrit l'état d'esprit qui vous permettra de réussir vos paris sur le long terme, mais il ne faut pas non plus oublier l'évolution des méthodes de paris.

En plus des changements réglementaires qui font évoluer les lieux et régions dans lesquels le pari est possible (l'exemple des États-Unis à ce sujet est tout à fait parlant), il existe également de nombreuses évolutions récentes qui modifient l'expérience de pari et même les devises utilisées.

Les cryptomonnaies ont explosé en 2018, à tel point que certains bookmakers n'acceptent plus exclusivement que les devises virtuelles comme le bitcoin. Encore un exemple de la vitesse à laquelle la situation peut évoluer, preuve qu'il faut rester à l'affût et anticiper ce qui pourrait se passer à l'avenir si votre objectif est de gagner de l'argent en pariant.

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.