close
avr. 18, 2018
avr. 18, 2018

Analyse du groupe C de la Coupe du monde

Analyse du groupe C de la Coupe du monde

Pronostics sur le groupe C de la Coupe du monde

Quelle équipe du groupe C de la Coupe de monde se qualifiera ?

Cotes du groupe C

Analyse du groupe C de la Coupe du monde

La France dominera-t-elle le groupe C ? Cette analyse du groupe C de la Coupe du monde contient tout ce qu’il faut savoir concernant les équipes avant le coup d’envoi de la compétition en Russie.

Pronostics du groupe C de la Coupe du monde : que nous disent les cotes ?

Pronostics sur le groupe C de la Coupe du monde

Place

Équipe

Plus de/moins de points

1

France

7,5

2

Danemark

3,5

3

Pérou

3,5

4

Australie

1,5

 

France

Classement mondial Elo : 8

Power ranking de la Coupe du monde de Pinnacle : 4

Record à ce jour : Victoire (1998)

Meilleur buteur lors des qualifications : Olivier Giroud, Antoine Griezmann (15 buts)

Joueur phare : Paul Pogba

Cote pour la qualification en huitième de finale : 1,035*

Cote pour la victoire en Coupe du monde : 7,500*

La France, finaliste de l’Euro 2016, possède l’une des équipes les plus talentueuses de la Coupe du monde et devrait sans problème se qualifier en huitième de finale.

L’équipe de France, qui bénéficie d’un bloc offensif enviable composé d’Ousmane Dembele, Kylian Mbappe, Antoine Griezmann, Olivier Giroud et Thomas Lemar, a la possibilité de ne choisir que trois d’entre eux pour commencer leur match d’ouverture.

Pour la majorité de leurs rivaux, les attaquants exclus de l’équipe de France devraient commencer le match. Il est même possible qu’Alexandre Lacazette, Nabil Fekir et Kingsley Coman ne fassent pas partie du voyage.

Grâce à ses milieux de terrain composés de Paul Pogba et N’Golo Kante et soutenus par une défense solide, la France est l’une des équipes les plus équilibrées du tournoi et un sérieux prétendant au titre.

Malgré tous ces joueurs talentueux, il existe des doutes concernant l’approche tactique de la France. L’équipe de France a parfois eu du mal à se qualifier et a été battue par le Portugal en finale de l’Euro à domicile au cours de laquelle son jeu a été médiocre.  Pogba dont la saison a été mitigée chez Manchester United et dont les performances en équipe de France ont souvent été peu impressionnantes est également une source de préoccupation.

Ces problèmes peuvent être mis à jour à mesure que le tournoi progresse, mais un groupe C faible ne devrait pas mettre beaucoup de pression sur la France. Être à la tête du groupe permet à l’équipe d’éviter Lionel Messi et l’Argentine en huitième de finale, ce qui lui apportera une motivation supplémentaire après la qualification.

La France devrait sans trop de problèmes terminer à la première place de ce groupe, ainsi une cote de 1,285* en ce sens pourrait être un bon pari.

Danemark

Classement mondial Elo : 18

Power ranking de la Coupe du monde de Pinnacle : 14

Record à ce jour : quart de finale (1998)

Meilleur buteur lors des qualifications : Christian Eriksen (11 buts)

Joueur phare : Christian Eriksen

Cote pour la qualification en huitième de finale : 1,641*

Cote pour la victoire en Coupe du monde : 91,650*

Le Danemark a terminé derrière la Pologne lors des qualifications avant de battre la République d’Irlande durant le match éliminatoire. Christian Eriksen a joué un rôle clé lors des qualifications. Il a contribué à 11 buts et marqué un triplé à Dublin, envoyant ainsi le Danemark en finale.

Les chances de qualification du pays dépendront probablement des capacités de ce joueur à réitérer sa performance. Joueur talentueux de haut niveau, Eriksen serait une menace pour n’importe quelle équipe du tournoi. En raison de son jeu plus offensif en équipe nationale que pour Tottenham Hotspur, il a la possibilité de marquer davantage de buts.

En tant que milieux de terrain, Thomas Delaney et Daniel Kvist permettent à Eriksen de toujours suivre Jorgenson, Sisto et Poulsen. Sur le banc des remplaçants se trouve le tristement célèbre anti-conformiste, Nikolaï Bendtner qui peut être appelé si les Danois ont besoin d’inscrire un but en fin de match.

Ayant sélectionné ses cinq meilleurs joueurs de football, l’équipe du Danemark est plus équilibrée que lors de l’édition 1998 au cours de laquelle elle a atteint les quarts de finale.

Un tirage au sort avantageux et une amélioration de son équipe a permis au Danemark de se qualifier pour les seizièmes de finale. Prétendant à la deuxième place du groupe, une fois le Pérou et l’Australie battus, le Danemark est le mieux placé pour reprendre des points à la France.

Avec une cote de 1,641* pour se qualifier en huitième de finale, le Danemark pourrait être un bon pari.

Australie

Classement mondial Elo : 40

Power ranking de la Coupe du monde de Pinnacle : 26

Record à ce jour : huitième de finale (2006)

Meilleur buteur pour les qualifications : Tim Cahill (11 buts)

Joueur phare : Aaron Mooy

Cote pour la qualification en huitième de finale : 5,400*

Cote pour la victoire en Coupe du monde : 361,000*

L’Australie fait partie des équipes les moins fortes du tournoi et le nouveau sélectionneur Bert Van Marwijk n’a pas eu assez de temps pour roder son équipe.

L’Australie a fait preuve d’un certain talent en 2014, même si elle a perdu ses trois matches. Ses chances de victoire étaient nulles dès lors qu’elle était tombée dans le groupe le plus difficile du tournoi composé des champions européens et sud-américains.

Tim Cahill a marqué l’un des buts du tournoi en égalisant avec les Pays-Bas. L’attaquant vétéran sera en Russie, mais cette fois-ci, le joueur de 38 ans devrait rester sur le banc de touche.

En plus de l’impact de Cahill sur le banc, les Australiens peuvent compter sur un milieu de terrain au centre fiable dirigé par Aaron Mooy de Huddersfield. L’Australie a confortablement géré le Honduras lors des qualifications et bien qu’elle ait remporté la Coupe d’Asie, elle est loin derrière la meilleure équipe de la Coupe du monde.

En 2006, les Australiens ont pu faire appel à neuf joueurs de la Premier League anglaise, ainsi qu’à des joueurs de la Liga et de la Serie A. Cette fois-ci, la plupart de leurs joueurs proviennent de l’extérieur des quatre premières divisions, notamment des divisions inférieures anglaises et de leur A-League nationale.

Si comme prévu, la France domine ce groupe, les trois autres membres du groupe les plus faibles devraient donc se disputer la deuxième place. Obtenir des résultats positifs sur une équipe danoise solide, mais loin de faire partie de l’élite et une équipe péruvienne qui retrouve le mondial après 36 ans d'absence est peu probable, mais pas impossible pour les Australiens.

Malgré cela, les Australiens auront probablement besoin de deux résultats impressionnants pour se qualifier et il est difficile de les voir remporter trop de points. Parier sur le fait que l’Australie puisse perdre avec moins de 2 points avec une cote 1,961* pourrait s’avérer être un bon choix compte tenu du déclin de Cahill et du manque de qualité de l’équipe dans l’ensemble.

Pérou

Classement mondial Elo : 11

Power ranking de la Coupe du monde de Pinnacle : 14

Record à ce jour : quart de finale (1970)

Meilleur buteur pour les qualifications : Paolo Guerrero, Edison Flores (cinq buts)

Joueur phare : Jefferson Farfan

Cote pour la qualification en huitième de finale : 3,060*

Cote pour la victoire en Coupe du monde : 212,510*

La qualification du Pérou a été une surprise, après avoir devancé le champion sud-américain, le Chili.

Un groupe de joueurs soudés et une attention particulière sur l’équipe nationale ont fait que, sur le papier, l’équipe péruvienne plutôt faible a mieux joué que la somme de ses parties. Les vétérans Jefferson Farfan et Paolo Guerreiro (qui revient d’une suspension pour dopage avant la Coupe du monde) devront faire de leur mieux pour mener une équipe inexpérimentée au plus haut niveau.

Le milieu de terrain au centre Renato Tapia a ses chances sur le terrain et l’homme de Feyenoord devrait attirer les regards admiratifs des éclaireurs. Il offre une forte présence défensive et maîtrise avec sang-froid la possession. Cette capacité sera nécessaire pour protéger une défense péruvienne faible qui n’a pas été testée en dehors de l’Amérique du Sud.

À vrai dire, cette équipe du Pérou devrait surprendre l’une des deux équipes européennes pour se qualifier et cela semble improbable. Alors qu’une victoire contre l’Australie est possible, une victoire combinée à la prise de points de la France ou du Danemark semble improbable.

Même si le Pérou réalisait cet exploit, quatre points ne seraient probablement pas suffisants si le Danemark pouvait se défendre contre la France. La différence de buts est également peu susceptible de favoriser le Pérou en cas d’égalité. Parier sur la défaite du Pérou avec une cote de 1,387* pourrait être un pari judicieux si l’on tient compte de la qualité de la France et du Danemark.

À suivre : Analyse du groupe D de la Coupe du monde

Bénéficiez des meilleures cotes sur la Coupe du monde de 2018 et de conseils pour parier sur la Coupe du monde avec Pinnacle.

Cotes sujettes à modifications

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.