close
janv. 7, 2016
janv. 7, 2016

Explication des paris à handicap au tennis

Explication des paris à handicap au tennis
Alors que l'Open d'Australie est sur le point de commencer, c'est le moment de comprendre certains des types de paris les plus communs au tennis, et quels paris offrent la meilleure possibilité d'empocher un profit. Ayez un set d'avance pour le Grand Chelem 2016.

Comprendre tous les types de paris disponibles est essentiel pour accroître la rentabilité des paris au tennis, car vous pouvez choisir l'option idéale pour la manière dont vous aimez parier. Le type de pari basique au tennis est le pari portant sur le vainqueur du match. Dans ce cas, vous pariez sur le joueur de tennis qui va battre son adversaire et passer à l'étape suivante.

Prenons par exemple le match de la Coupe Hunday Hopman 2016 entre Murray et De Schepper. La star britannique a gagné en 2 sets avec le score final de 6:2 6:2. Avec les cotes finales de Pinnacle pour le match à 1.05 et 13.03 respectivement, si vous aviez parié 100 USD sur Murray vainqueur, vous auriez remporté 105 USD soit un profit net de 5 USD.

Parier sur les grands favoris comme dans ce cas, cependant, donne lieu à des profits très minces pour un risque proportionnellement élevé, et c'est là que le pari à handicaps rentre en jeu.

Pourquoi le pari à handicaps ?

Quand un grand favori joue contre un second, les cotes faibles ne sont généralement pas attrayantes pour les parieurs, qui ne voient pas grand intérêt à dépenser une partie de leurs fonds pour une récompense potentiellement limitée.

Pour combler la différence entre les capacités du joueur et le niveau du match, les bookmakers proposent des marchés à handicaps, qui se réfèrent au nombre de matches que chaque joueur est supposé gagner.

Ainsi, les chances que l'un ou l'autre joueur l'emporte, le tarif du handicap, s'approche autant que possible de 50 %.

En pariant sur un marché à handicaps, vous ne prédisez pas le nom du vainqueur effectif, mais vous pariez plutôt sur les performances du joueur. Ainsi, le handicap dépend du score final qui déterminera si le pari est gagnant ou non.

Les marchés à handicaps sont valables sur le favori avec un handicap négatif ou sur l'outsider avec un handicap positif. On obtient un résultat soit en pariant sur le favori avec un handicap négatif, soir sur l'outsider avec un handicap positif. 

Par exemple, dans le match entre Murray et De Schepper, le handicap principal était de - 5 matches pour le Britannique et de + 5 matches pour le Français.

Handicaps positifs et négatifs

Dans un match avec marchés à handicaps, l'outsider reçoit quelques avantages de jeu, ou un handicap positif, alors que le favori reçoit des désavantages de jeu, ou un handicap négatif, afin de combler la différence qualitative.

Les paris sur le joueur qui gagne plus de matches après l'application du handicap sont des paris gagnants, quelque soit le joueur qui gagne le match.

Revenons à l'exemple du match entre Murray et De Schepper. Muzza a pris 6 jeux dans le premier set et 6 jeux dans le second. De Schepper a pu remporter 2 jeux dans le set d'ouverture et 2 autres dans le second. En résumé, nous avons 12 jeux pour Murray et 4 pour son adversaire français.

Un pari sur Murray remportant avec un handicap fixé à - 5 serait gagnant car 12 - 5 = 7, ce qui est supérieur à 4. Le score final pour ce pari est donc de 7:4, ce que l'on appelle aussi « Couvrir le handicap ». Inversement, un pari sur De Schepper gagnant avec un handicap +5 serait perdant, car même avec 5 jeux de plus, De Schepper aurait quand même perdu 12-9.

Les cotes de Pinnacle étant à 1,775 sur Murray gagnant avec un handicap - 5, le retour sur un pari de 100 USD serait dans ce cas de 177,5 USD avec un profit net de 77,5 USD, par rapport aux 5 USD de profit dans le marché portant sur le gagnant du match.

Autres avantages du pari à handicaps

Pinnacle propose la plus grande sélection de marchés à handicaps du secteur, ce qui permet aux parieurs dont l'intention est de capitaliser sur les avantages du pari à handicaps, de disposer d'un grand nombre de handicaps alternatifs.

Pour voir les marchés à handicaps disponibles pour un match de tennis, connectez-vous à votre compte Pinnacle, allez à votre match de préférence et choisissez le marché à handicaps sur lequel vous voulez parier dans le menu déroulant.

Vous trouverez ci-dessous l'exemple de Wawrinka avec un avantage solide sur l'outsider Rublev lors de l'ATP Chennai. La moneyline étant fixée à 1,108 et 8,170, les courtiers de Pinnacle ont fixé le principal handicap pour ce match à +/-5.

En dehors du handicap principal, Pinnacle a proposé un certain nombre de handicaps positifs et négatifs pour le match, allant de +/- 4 à +/- 6, ce qui permet aux parieurs de décider par eux-mêmes le marché à handicaps qui présente la meilleure valeur.  Vous pouvez soit réduire le handicap (on parle d'achat), tout en recevant des cotes inférieures, soit augmenter le handicap (vendre), avec un profit supérieur.

Et gardons le meilleur pour la fin : n'oubliez pas que le marchés à handicaps vous offre la possibilité de vous faire rembourser votre pari. Dans le cas où un grand nombre de jeux serait utilisé pour un handicap, comme dans le match entre Murray et De Schepper, le score final, en tenant compte du handicap, pourrait bien être nul. Dans ce scénario, tous les paris sont annulés, et les parieurs sont remboursés de leur mise d'origine.

Prêt à parier ? Obtenez les meilleures cotes du tennis et la plus grande offre de marchés à handicaps en ligne sur Pinnacle.

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.