juin 16, 2016
juin 16, 2016

WTA Wimbledon 2016 - Des stars en devenir

WTA Wimbledon 2016 - Des stars en devenir
La victoire de Gabrine Muguruza, 22 ans, face à Serena Williams lors de la finale des Internationaux de France pour son premier titre en Grand Chelem marque l'arrivée de « sang neuf » au premier rang du tennis féminin. Avant le tournoi de Wimbledon 2016, Dan Weston, expert en tennis, évalue les jeunes joueuses au sommet du classement de la WTA pour déterminer lesquelles sont les plus susceptibles de créer un bouleversement sur le gazon de Londres.

Bien que Serena Williams soit la grande favorite pour remporter Wimbledon, ses deux défaites en Grand Chelem à Melbourne et à Paris ont contribué à l'émergence d'un marché de la compétition particulièrement ouvert, ce qui est rare, pour le tournoi de la WTA à Wimbledon (trois rivales cotées à moins de 10,00 et huit autres à moins de 50,00), laissant ainsi une large place aux étoiles montantes susceptibles de tout bouleverser.

Leçons de la finale des Internationaux de France de la WTA

La première cotation de Pinnacle pour que la jeune espagnole renverse la numéro un mondiale, Williams, lors de la finale des Internationaux de France le 4 juin était de 2,42. Sur le plan numérique, ce chiffre n'indique pas que la victoire de Muguruza aux Internationaux de France a été un choc. Mais pour les fans de tennis moins au fait des marchés des paris, cela a constitué une surprise significative, qui a ouvert la voie à la première représentante d'une nouvelle génération de joueuses de la WTA remportant un titre du Grand Chelem.

Parmi les 15 premières joueuses actuelles du classement WTA, seules Muguruza et Belinda Bencic ont moins de 24 ans.

Avec la ligne d'ouverture de 2,42 augmentant jusqu'à 2,68, puis chutant de manière impressionnante à 2,18, avant de se stabiliser sur la première cotation avant le début du match, il était difficile pour les parieurs de savoir si cette ligne représentait de la valeur.

Les 15 premières joueuses actuelles du classement WTA ont toutes plus de 24 ans, à l'exception de Muguruza et Belinda Bencic, et bien que le circuit féminin a toujours vu des joueuses entrer dans le top 10 et remporter des titres de Grand Chelem alors qu'elles n'étaient que des adolescentes, ce fut là la première fois depuis de nombreuses années.

Le tableau ci-dessous illustre les résultats sur 12 mois (corrects à la date du 13 juin 2016) de joueuses de la WTA classées parmi les 100 premières et âgées de 22 ans ou moins. Le tableau est classé selon le pourcentage cumulé service gagné/break :

100 premières joueuses de la WTA - Résultats sur 12 mois (22 ans ou moins)

Joueuse

Classement

Âge

Résultat sur 12 mois

Service gagné sur 12 mois en %

Break face à l'adversaire sur 12 mois en %

% cumulé sur 12 mois

G. Muguruza

2

22

40-18

73,7

39,8

113,5

B. Bencic

8

19

46-18

73,0

36,4

109,4

M. Keys

16

21

30-17

75,9

32,6

108,5

D. Kasatkina

31

19

27-13

68,4

39,9

108,3

E. Svitolina

18

21

32-24

63,9

42,0

105,9

M. Puig

43

22

27-21

70,9

34,9

105,8

A. Beck

44

22

28-23

60,7

45,1

105,8

M. Gasparyan

57

21

21-16

67,6

36,5

104,1

C. Garcia

39

22

31-24

69,9

33,8

103,7

J. Ostapenko

38

19

18-16

62,0

41,6

103,6

Y. Putintseva

36

21

23-20

64,0

39,2

103,2

N. Osaka

93

18

13-10

69,8

33,2

103,0

A. Kontaveit

92

20

12-12

65,1

36,6

101,7

K. Kozlova

98

22

13-9

63,5

37,0

100,5

E. Bouchard

47

21

24-20

64,8

35,2

100,0

A. Friedsam

51

22

26-19

68,3

31,7

100,0

L. Chirico

74

20

14-10

60,7

38,4

99,1

D. Gavrilova

50

22

24-21

63,3

35,6

98,9

D. Kovinic

53

21

22-22

65,8

32,1

97,9

P. Tig

100

21

9-11

64,4

32,4

96,8

N. Hibino

70

21

21-16

62,1

32,9

95,0

S. Zheng

78

22

19-25

57,2

37,8

95,0

A. Schmiedlova

40

21

23-24

59,9

34,6

94,5

Z. Diyas

95

22

15-24

60,3

33,7

94,0

A. Sasnovich

99

22

9-12

53,9

35,5

89,4

Guide détaillé des joueuses

Il vaut la peine d'examiner de plus près certaines joueuses qui ont le potentiel d'améliorer leur classement mondial, pour déterminer lesquelles pourraient rejoindre Muguruza et Bencic dans le top 10, et qui ont les capacités d'atteindre les dernières étapes des Grands Chelems.

Madison Keys - 21 ans, États-Unis

L'américaine dotée d'un service puissant semble posséder tous les atouts pour réussir, à l'exception d'un jeu de retour fiable. Keys est dotée d'un service extrêmement puissant, ce qui lui a permis d'intégrer le second groupe des favorites pour le tournoi de Wimbledon qui aura lieu dans quelques semaines. 

Keys a déjà remporté un titre du circuit Premier sur gazon à l'âge de 19 ans à Eastbourne, et a participé à deux autres finales de niveau Premier sur terre battue, ce qui illustre qu'elle est à l'aise sur diverses surfaces. Il semble que ce ne soit qu'une question de temps avant que Keys ne rejoigne le groupe des dix premières joueuses mondiales. 

Les cotes pour que Keys remporte Wimbledon 2016 : 22,94*

Daria Kasatkina - 19 ans, Russie

Joueuse dotée d'un très grand potentiel, Kasatkina a remporté le titre des Internationaux de France Junior en 2014 et affiche déjà des statistiques impressionnantes sur le circuit principal, en particulier sur terre battue.

Le fait d'avoir, à 19 ans, de meilleures statistiques de service gagné/break qu'Elina Svitolina (21 ans) et Monica Puig (22 ans) est un excellent indicateur de progrès à venir. Il ne serait pas surprenant de voir Kasatkina rejoindre le top dix et disputer des titres de Grand Chelem dans les années à venir.

Elina Svitolina - 21 ans, Ukraine

Depuis plusieurs années, Svitolina fait partie du top 50, même si elle n'a pas beaucoup progressé au-delà du 20ème rang malgré un résultat de 4-0 lors de finales WTA (mais il s'agissait d'événements internationaux de seconde catégorie). 

Côté statistiques, Svitolina est en sous-performance au niveau des points de break (surtout lorsqu'elle sert), ce qui devrait se corriger tout seul et voir la joueuse progresser vers le top 10 du classement. 

Les cotes pour que Svitolina remporte Wimbledon 2016 : 114,40*

Margarita Gasparyan - 21 ans, Russie

Gasparyan a été mentionnée par l'auteur comme une joueuse au grand potentiel depuis environ 18 mois, bien que ses apparitions initiales sur le circuit WTA se soient révélées un peu décevantes. 

À 21 ans, Gasparyan est toujours classée en dehors du top 50 et n'a qu'un titre à son nom sur le circuit principal (Baku International, 2015) pour le moment. Avec des statistiques sur terre battue moins bonnes que sur les autres surfaces, la jeune russe doit sans doute se réjouir que la majeure partie du calendrier WTA de cette année sur terre battue est désormais terminée, et quelques mois satisfaisants sur surface dure seront essentiels pour sa progression.

Jelena Ostapenko - 19 ans, Lettonie

Ostapenko a fêté son 19ème anniversaire la semaine dernière et il est évident que la lettonne a un avenir très prometteur dans le monde du tennis.  Championne Junior à Wimbledon en 2014, Ostapenko sera à la recherche de bons résultats sur gazon le mois prochain pour compléter ses résultats sur surface dure et sur court dur en intérieur. 

Avec de meilleures statistiques service gagné/break qu'Elina Svitolina (21 ans) et Monica Puig (22 ans), Ostapenko (19 ans) a un fort potentiel de progression à venir.

Avec deux défaites en finales face à des adversaires mieux classées, Ostapenko est toujours à la recherche de son premier titre WTA, mais avec de telles statistiques service gagné/break à l'âge de 19 ans, son premier titre sur le circuit principal n'est qu'une question de temps.

Yulia Putintseva - 21 ans, Kazakhstan

Une joueuse ayant connu une forte progression au cours des derniers mois, en particulier sur sa surface préférée, la terre battue, où elle bénéficie d'un résultat de 13-5 sur 12 mois dans des matchs du tableau principal et d'un pourcentage cumulé service gagné/break de 112,0 %, pas si loin du niveau des joueuses du top 10 sur terre battue. 

Putintseva s'est mise en valeur lors des Internationaux de France en battant Carla Suarez Navarro et Andrea Petkovic alors qu'elle n'était pas favorite, et en arrachant le premier set à Serena Williams lors du quart de finale.  Toutefois, sa réussite future dépendra de sa capacité à reproduire ses succès sur terre battue sur d'autres surfaces, en particulier sur court en dur, où elle rencontre des difficultés.

Naomi Osaka - 18 ans, Japon

Osaka est entrée sur la scène du tennis féminin l'année dernière, avec son service puissant qui constitue son atout principal.  Mais n'ayant réussi à débreaker ses adversaires que 33,2 % du temps au cours des 12 derniers mois, il est également clair que son jeu de retour est son point faible.

Cela dit, avec un pourcentage cumulé service gagné/break de 103,0 % à 18 ans, Osaka a un très gros potentiel et il sera intéressant de voir comment elle s'en sort dans les moins à venir, en particulier en Asie où le circuit va se déplacer.

Anett Kontaveit - 20 ans, Estonie 

Nombreux sont ceux qui attendent de grandes choses de Kontaveit et ce, depuis déjà un moment, mais avec un résultat de 12-12 et une seule victoire face à une joueuse du top 20 au cours des 12 derniers mois, il est clair qu'elle a encore beaucoup de travail.

L'estonienne doit encore participer à sa première finale WTA et devra se méfier de ne pas chuter au classement en août, où elle défendra ses 16 derniers points lors de l'US Open.

Cependant, étant donné ses statistiques service gagné/break, il est clair qu'elle bénéficie d'un bon potentiel et une telle chute au classement ne sera sans doute que temporaire.

Eugenie Bouchard - 21 ans, Canada

Nombreux sont ceux qui pensaient que la canadienne de 21 ans aurait atteint le niveau supérieur du tennis féminin à la fin de la saison 2014 : elle avait déjà participé à une finale de Grand Chelem (perdue face à Kvitova à Wimbledon en 2014) et avait intégré le top 10 dès l'âge de 19 ans. 

Un an et demi plus tard, Bouchard, tantôt dans le top 50 et tantôt en dehors, a rencontré des problèmes en termes de blessures, de confiance et de cohérence.  Statistiquement, elle est très faible lorsqu'il s'agit de récupérer un set et des déficits de break, et il semble que le doute affecte sa force mentale.  Si Bouchard devait s'améliorer dans ces domaines, elle devrait pouvoir réintégrer le top 10.

Les cotes pour que Bouchard remporte Wimbledon 2016 : 41,03*

Louisa Chirico - 20 ans, États-Unis

La dernière joueuse qui mérite qu'on s'intéresse à elle de près est Chirico, âgée de 20 ans, qui a progressé de manière spectaculaire dans le classement de la WTA au cours des deux derniers mois.

Au début du mois d'avril, Chirico était classée 124ème, mais après une excellente saison sur terre battue, elle est montée de 50 places pour se classer 74ème en l'espace de deux mois. Les faits importants à noter sont une participation aux 16èmes de finale, en tant qu'invitée, au tournoi Premier de Charleston en avril et un excellent parcours jusqu'aux demi-finales du tournoi Premier de Madrid en mai. La preuve de sa progression : elle n'était considérée que légèrement moins favorite (cotation de clôture de Pinnacle 2,25) contre Venus Williams lors du deuxième tour des Internationaux de France. 

Comme pour Putintseva, il sera intéressant de voir si Chirico sera en mesure de reproduire ses succès sur terre battue sur d'autres surfaces. Dans ce cas, elle grimpera sans aucun doute les échelons du classement à l'avenir.

Avec les joueuses détaillées ici promises à un bel avenir et d'autres joueuses telles qu'Ana Konjuh (133,83*), Elizaveta Kulichkova et Maria Sakkari à la porte du top 100, sans oublier la très prometteuse CiCi Bellis qui vient seulement de fêter ses 17 ans, l'avenir du tennis féminin est prometteur et les parieurs peuvent s'attendre à ce que de nouveaux noms s'affichent sur leurs écrans dans un avenir très proche.

Prêt à parier ? Ne placez pas de pari sur le tournoi WTA de Wimbledon 2016 avant d'avoir lu Le paradoxe des cotes de Serena Williams.

 Ouvrir un compte 

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.