juil. 31, 2019
juil. 31, 2019

Paris à long terme en Serie A : présentation de la saison 2019/2020

Faire ses pronostics pour la saison 2019/2020 en Serie A

Classement attendu pour la saison 2019/2020 en Serie A

Qui remportera la Serie A ?

Paris à long terme en Serie A : présentation de la saison 2019/2020

Avec la reprise de la saison en Serie A, les parieurs peuvent se tourner vers les paris à long terme pour maximiser leurs gains. La Juventus, qui domine le championnat italien, est bien déterminée à remporter son neuvième Scudetto consécutif. Qui pourra l'en empêcher ? Lisez l’article pour connaître l’avis de nos experts sur la saison 2019/2020 de la Serie A.

Classement attendu pour la saison 2019/2020 en Serie A : que disent les cotes ?

Le tableau ci-dessous présente le classement attendu de la Serie A en fonction des totaux de points over/under projetés par Pinnacle :

Points attendus pour la saison 2019/2020 en Serie A

Place

Équipe

Points en 2018/2019

Points attendus en 2019/2020

1

Juventus

90

91.5

2

Inter Milan - xx %

69

78.5

3

Napoli

79

78.5

4

AC Milan

68

68.5

5

Roma

66

67.5

6

Lazio

59

65.5

Le tableau ci-dessous présente la différence en nombre de points entre les totaux de points attendus par Pinnacle pour les saisons 2018/2019 et 2019/2020 :

Différence entre les points attendus en Serie A

Équipe

Différence de points

Juventus

+0,5

Inter Milan - xx %

+9,5

Napoli

-0,5

AC Milan

+0,5

Roma

+1,5

Lazio

+6,5

Paris à long terme en Serie A : qui remportera le titre ?

Juventus (1,448*)

Cette année encore, les Bianconeri sont les favoris des cotes dans la course au titre. Pinnacle estime qu’ils ont 69 % de chances de décrocher un neuvième titre de champions d’Italie, un record. Un pronostic qui s’impose comme une évidence.

La saison dernière, la Juventus a réalisé des performances d’une constance incroyable, restant invaincue jusqu’au 17 mars. À cette date, le titre était déjà gagné d’avance. La Juve a démarré au quart de tour, remportant ses huit premiers matchs d’affilée, dont une victoire 3-1 contre le Napoli, son rival au classement.

L’arrivée très attendue de Cristiano Ronaldo a eu l’effet escompté : le quintuple vainqueur du Ballon d’or était le meilleur buteur de la Juve la saison dernière, avec 21 buts et huit passes décisives en 31 matchs de Serie A.

En renforçant une formation déjà très solide avec Matthijs de Ligt, Luca Pellegrini, Aaron Ramsey et Adrien Rabiot, sans oublier l’emblématique Gianluigi Buffon qui fait son grand retour dans les buts, la Juventus peut compter sur deux titulaires possibles à chaque poste.

Ajoutons toutefois que le club a dépassé toutes les attentes statistiques la saison dernière, remportant 19 points de plus qu’attendu. Il a également réalisé des performances extraordinaires en termes de nombre de buts attendus (xG) et de buts concédés attendus (xGa).

Ses adversaires espèrent une contre-performance de la Vieille dame, en particulier le Napoli et l’Inter, dont le nombre de points attendus (XPts) était plus élevé que celui de la Juve la saison dernière.

De plus, l’obsession de la Juve pour la Ligue des Champions, où elle espère enfin être sacrée pour la première fois depuis 1996, pourrait contraindre ses joueurs à être moins concentrés en championnat.

Notons également que Maurizio Sarri, ancien entraîneur du Napoli, n’a pas encore remporté de titre en Serie A. Ses hommes auront peut-être besoin de temps pour s’adapter à son style de jeu préféré en 4-3-3.

Inter Milan (5,300*)

L’Inter Milan a vécu une saison mouvementée l’année dernière avec une controverse autour de son ancien capitaine, Mauro Icardi, qui a menacé de faire capoter toute la saison du club.

Le club a souffert en attaque et n’a réussi à décrocher que de justesse une place en Ligue des Champions, avec un point d’avance seulement sur son némésis, l’AC Milan.

Mais depuis, l’Inter a recruté l’ancien entraîneur de la Juventus et de Chelsea, Antonio Conte, qui peut se targuer d’avoir remporté trois titres en Serie A et un en Premier League. Un avantage sur son prédécesseur, Luciano Spalletti.

Les Nerazzurri ont également profité du mercato pour renforcer leur milieu de terrain avec Stefano Sensi et Nicolò Barella, mais aussi leur défense avec le recrutement judicieux de Diego Godín au centre et de Valentino Lazaro à droite, une position qui leur faisait défaut jusqu’ici.

Pour réussir sa saison, l’Inter devra cependant atteindre le trio de tête.

Avec le départ probable d’Icardi, l’Inter devra recruter un autre buteur dans ses rangs. Romelu Lukaku et Edin Džeko auraient été contactés ces dernières semaines.

Lautaro Martínez n’a marqué que six buts en 27 matchs de Serie A, mais à 21 ans et pour sa première saison en Europe aux côtés de Mauro Icardi, il faut peut-être lui laisser le temps de s’installer. Il pourrait doubler ce résultat dans la saison qui s’annonce.

Si l’Inter a contre-performé la saison dernière, une nouvelle direction et une nouvelle harmonie au sein du club pourrait bien remettre les Nerazzurri dans la course au titre.

Napoli (6,540*)

Éternel second, le Napoli est resté sur les talons de la Juventus la saison dernière. Cependant, il en restait assez loin, comme en attestent ses 11 points de retard au classement final.

Avec le départ de Maurizio Sarri au profit de Carlo Ancelotti, le club semble prêt à se relancer dans la course : il a renforcé sa défense avec Kostas Manolas de la Roma, qui devrait former l’un des meilleurs duos de la Serie A au centre avec Kalidou Koulibaly, largement considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde.

Malgré une bonne surprise côté xPts la saison dernière, le Napoli n’a jamais réellement menacé la Juve. Ses rivaux du nord étaient tout bonnement intouchables.

Arkadiusz Milik a vécu sa première saison sans blessure depuis son arrivée il y a trois ans, avec un total impressionnant de 17 buts, un de plus que Dries Mertens, qui a également été à l’origine de 10 passes décisives.

Milik, Mertens et Insigne seront chargés une fois encore de porter l’attaque des Partenopei, mais avec une arrière-garde plus solide, ils pourraient bien cette fois atteindre le haut du classement de la Serie A.

AC Milan (14,910*)

Après un démarrage moyen la saison dernière, l’AC Milan a connu une période faste entre décembre et mars qui a coïncidé avec l’arrivée de Krzysztof Piątek en janvier. Résultat : 10 matchs invaincu.

Sa défaite dans le Derby della Madonnina mi-mars lui a porté un coup fatal : seulement deux victoires dans les huit matchs suivants, ce qui lui a valu de perdre sa place en Ligue de Champions au profit de l’Atalanta.

Manquant le top 4 d'un point seulement, l’AC Milan débute cette saison avec un objectif clair : revenir en Ligue des Champions. Pour cela, le club mise tout sur Piątek (22 buts en 2018/2019) qui devra réitérer, voire améliorer, le résultat de sa première saison en Serie A.

De plus, l’obsession de la Juve pour la Ligue des Champions, où elle espère enfin être sacrée pour la première fois depuis 1996, pourrait contraindre ses joueurs à être moins concentrés en championnat.

Outre Piątek, Suso pourrait également jouer un rôle majeur dans la réussite de l’équipe. L’Espagnol a en effet enregistré 7 buts et 10 passes décisives depuis le milieu de terrain en Serie A la saison dernière.

Roma (24,080*)

L’été a été mouvementé pour la Roma après une saison 2018/2019 très décevante : changement d’entraîneur, changement de direction, et arrivée et départ de joueurs clés.

Paulo Fonseca a remplacé le coach Eusebio Di Francesco tandis que le vétéran Daniele De Rossi, capitaine, est parti, tout comme Kostas Manolas, Luca Pellegrini et Stephan El Shaarawy, quatre joueurs qui ont été indispensables à la réussite de la Roma ces dernières saisons.

Pau López a été recruté dans les filets, Leonardo Spinazzola et Gianluca Mancini sont venus renforcer la défense, tandis que Jordan Veretout et Amadou Diawara viennent compléter le milieu de terrain : bref, la Roma fait peau neuve.

Le club a clairement réalisé une sous-performance la saison dernière après trois années consécutives dans le top 3. Il espère que ces améliorations défensives seront bénéfiques à son arrière-garde, après avoir été l’auteur d’un triste record l'année dernière : plus grand nombre de buts concédés de toutes les équipes du top 8.

Lazio (36,680*)

La Lazio a vécu une saison décevante selon ses propres critères, finissant à la huitième place, leur pire résultat depuis la saison 2015/2016.

Leur tendance à trop se reposer sur Ciro Immobile pour engranger des points grâce à ses réalisations dans les dernières saisons a causé leur perte. L’Italien n’a pu marquer que 15 buts en 36 matchs cette saison, après 29 en 33 matchs et 23 en 36 matchs les deux saisons précédentes.

Aucun autre joueur de la Lazio n’a pu dépasser les 10 buts. En seconde place, on retrouve Felipe Caicedo avec huit buts seulement.

Sans surprise, le club a fait moins qu’attendu en termes de total de buts et de points. Étonnamment, la Lazio a pourtant marqué un but de plus que l’AC Milan et un de moins que l’Inter Milan la saison dernière, alors que ces équipes ont respectivement terminé à la cinquième et quatrième places.

Pour moins solliciter Immobile, la Lazio pourrait faire appel à ses autres buteurs, comme Luis Alberto, Joaquín Correa et Sergej Milinković-Savić (s’il reste dans le club). Les Biancocelesti pourraient ainsi faire mieux en 2019/2020.

Ne manquez jamais un article sur la Serie A ! Suivez Pinnacle sur Twitter ou lisez nos conseils de paris.

Cotes sujettes à modifications

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.