oct. 1, 2018
oct. 1, 2018

Les plus grosses pertes de l'histoire de Pinnacle

Quelles sont les plus grosses pertes de l'histoire de Pinnacle ?

Quels sont les événements qui ont coûté le plus cher à Pinnacle ?

Le bookmaker le plus précis du monde s'est-il souvent trompé ?

Les plus grosses pertes de l'histoire de Pinnacle

Pinnacle est un site connu pour offrir les cotes les plus précises au monde. Ces cotes sont le fruit du travail d'opérateurs financiers particulièrement expérimentés, et pourtant, la situation peut parfois leur échapper. Les bookmakers, tout comme les parieurs, perdent parfois de l'argent. Quelles sont les plus grosses pertes de l'histoire de Pinnacle ? Pour le savoir, lisez cet article.

Pinnacle a précédemment publié des informations concernant la plus grosse somme jamais versée à un client pour un seul pari. Suite à cette publication, beaucoup se sont posé la même question : quelle est la plus grosse perte jamais enregistrée par Pinnacle pour un événement en particulier ? Vous trouverez ci-dessous une liste de cinq événements dont la somme des différents marchés a causé à Pinnacle ses pertes les plus importantes.

5. Corée du Sud contre Algérie - Coupe du monde de la FIFA 2014

La victoire de l'Algérie contre la Corée du Sud lors de la Coupe du monde 2014 est la surprise de cette liste, dans la mesure où l'on pourrait penser que peu de personnes auraient parié sur un tel résultat. Toutefois, il est important de se souvenir que ceux qui profitent des paris ne sont pas forcément ceux qui misent sur les événements les plus populaires. Il s'agit plutôt de parieurs ayant décelé des cotes qui, selon eux, ne reflètent pas le résultat le plus probable.

Les cotes de ce match avaient été fixées avant le début du tournoi. La Corée du Sud était donnée favorite à 2,28, l'Algérie était à 3,66, et l'égalité était cotée à 3,24. Après les rencontres d'ouverture (durant lesquelles l'Algérie a perdu 2 à 1 face à la Belgique, et la Corée du Sud a fait match nul 1 à 1 contre la Russie), les cotes sont restées presque inchangées (au début du match, elles étaient très similaires aux cotes de départ).

Même le bookmaker le plus précis au monde peut enregistrer des pertes à certaines occasions, mais les parieurs doivent se souvenir que ce qui importe, ce sont les gains à long terme, et pas les succès ponctuels.

Un déluge de buts entre la 26e et la 38e minute virent l'Algérie virer en tête, avec trois buts d'avance. Son Heung-min parvint à réduire la différence d'un but, mais Brahimi en marqua un autre pour l'équipe d'Algérie. À 15 minutes de la fin, Koo Ja-Cheol fit passer le score à 4-2, mais il était malheureusement trop tard pour les Sud-Coréens.

Pinnacle finit par perdre sur tous les plans dans un match où les paris à handicaps et le marché du 1X2 étaient tous deux gagnants, grâce aux points positifs engrangés avant la mi-temps. Le résultat fut une facture à sept chiffres et une perte colossale pour le bookmaker. 

4. Espagne contre Pays-Bas - Coupe du monde de la FIFA 2014

En Coupe du monde, les Pays-Bas étaient l'un des grands favoris des années 70 et 80. Malgré les difficultés rencontrées dans les récentes compétitions, une victoire de leur part contre l'Espagne restait tout à fait crédible. Toutefois, nul ne pouvait s'attendre à la véritable punition, sur un score de 5 à 1, qui se produisit lors de la rencontre d'ouverture du groupe B de la Coupe du monde 2014.

Les cotes de départ, à 2,06 pour l'Espagne et 3,39 pour les Pays-Bas (et 4,09 pour une égalité), montrent que les experts de Pinnacle étaient convaincus de la solidité hispanique. Le marché des paris s'attendait vraisemblablement à un match défensif, avec un nombre total de buts fixé à 2.

La confiance de Pinnacle en une victoire espagnole fut d'abord confortée par un but de Xabi Alonso, faisant ainsi passer l'équipe de Vicente del Bosque à 1-0, 27 minutes après le début du match. Par la suite, la défense de l'Espagne s'écroula, et avec elle, les espoirs de profit de Pinnacle. Les Pays-Bas marquèrent ainsi quatre buts en 25 minutes lors de la seconde mi-temps, avant d'enfoncer le clou avec un cinquième but d'Arjen Robben, dix minutes avant la fin du match.

La victoire des Pays-Bas était une mauvaise nouvelle pour Pinnacle, mais, combinée aux paris à handicaps et à tous les parieurs qui avaient misé sur plus de deux buts à 1,813, elle se transforma en un véritable naufrage, et engendra une nouvelle perte à sept chiffres pour le bookmaker le plus précis du monde.

3. Belgique contre Angleterre - Coupe du monde de la FIFA 2018

Dans la mesure où les deux pertes les plus importantes enregistrées par Pinnacle ont eu lieu en 2014, on serait tenté de penser que les choses ont changé et que le bookmaker n'a plus subi de telles déconvenues au cours de ces dernières années. Heureusement pour ses clients, ce n'est pas le cas. C'est durant la dernière Coupe du monde que Pinnacle a subi la troisième plus grosse perte de son histoire.

Le match pour la troisième place d'une Coupe du monde ne reste pas souvent dans les mémoires, mais Pinnacle n'est pas prêt d'oublier la victoire 2 à 0 de la Belgique sur l'Angleterre. Après la rencontre sans enjeu des deux équipes, deux semaines auparavant (que la Belgique avait remportée 1 à 0), on s'attendait à un match beaucoup plus disputé. La Belgique, donnée favorite, était cotée à 2,23, l'Angleterre à 3,35 et l'égalité à 3,66. Le total de buts était quant à lui plutôt élevé, et fixé à 3.

Beaucoup de parieurs ont rapidement profité de ces cotes, avant que celles de la Belgique ne se réduisent et que le total de buts ne tombe à 2,75 au moment du coup d'envoi. La Belgique put fêter une troisième place en Coupe du monde, tandis que l'Angleterre n'avait pas non plus démérité. En revanche, il ne restait pas de prix de consolation pour Pinnacle, qui avait perdu une énorme quantité d'argent. 

2. France contre Suisse - Championnat d'Europe de l'UEFA 2016

Après avoir remporté la Coupe du monde de 1998 à domicile, la France semblait aborder l'Euro 2016, dont elle était l'organisatrice, avec confiance (sa victoire finale était cotée à 4,17 avant le début du tournoi). Après deux victoires lors des phases de poule (2 à 1 contre la Roumanie et 2 à 0 contre l'Albanie), la France semblait s'être fait une place parmi les favoris de la compétition.

Tous les événements figurant dans cette liste sont particulièrement primés, même s'il est probablement plus simple de battre un bookmaker dans des marchés de niche, où il est plus courant de détenir des informations et des connaissances supérieures.

Au cours de la dernière série des matchs de poules, la France était opposée à la Suisse dans une rencontre dont l'égalité assurait la qualification aux deux équipes. Le pays hôte était coté comme favori (1,633), et leur adversaire à 5,95 (l'égalité, elle, était fixée à 4,01). Malgré l'enjeu, Pinnacle fixa le total de buts à 2,5. Les points négatifs étaient légèrement favorisés (à 1,926) par rapport aux positifs (1,952).

Il semble que l'égalité n'ait pas seulement bénéficié à la France et à la Suisse, mais aussi aux clients de Pinnacle. Les parieurs ayant choisi de miser sur un total inférieur à 2,5 buts étaient également à la fête, car même si Paul Pogba et Dimitri Payet parvinrent à toucher le poteau, la Suisse ne put tenter le moindre tir, et le match se termina sans but.

La rencontre fut terne, mais elle dut paraître haletante aux parieurs, dont une grande partie ne manqua certainement pas de se réjouir au coup de sifflet final. Pour Pinnacle, en revanche, ce match était synonyme d'un énorme trou dans les profits de cette Coupe du monde.

1. Italie contre Espagne - Championnat d'Europe de l'UEFA 2016

L'Italie rencontra l'Espagne lors des huitièmes de finale de l'Euro 2016, dans un scénario revanche de la finale de l'édition de 2012. Tout comme lors de leur match de 2012, l'Espagne était favorite, et cotée à 2,19, tandis que l'Italie, en outsider, était à 4,21 (le nul était lui fixé à 3,06). Le match ne semblait pas devoir produire beaucoup de buts, avec un total de buts coté à 1,725.

L'équipe d'Antonio Conte parvint à venger la défaite encaissée quatre ans auparavant grâce à un but de Giorgio Chiellini marqué à la 33e minute, et un second de Graziano Pelle survenu dans le temps additionnel. Malgré un taux de possession supérieur et beaucoup d'occasions, l'Espagne ne put faire tomber la défense italienne, et par la même occasion réaliser les espoirs de Pinnacle.

On aurait pu penser, au vu des résultats passés, que ce match serait à la portée de l'Espagne, mais elle dut s'incliner face à une équipe italienne particulièrement disciplinée. Ce match constitue la plus grosse perte de l'histoire de Pinnacle et montre que non seulement le bookmaker a mal calibré ses cotes, mais aussi que beaucoup de clients se sont montrés suffisamment intelligents pour en profiter.

Le souvenir de cette rencontre, et des sommes définitivement perdues au coup de sifflet final, n'ont sans doute pas fini de faire grimacer Pinnacle. Aujourd'hui, deux après, le match de l'Italie contre l'Espagne lors de la Coupe d'Europe 2016 reste la plus grande perte jamais enregistrée par le bookmaker.

Que retenir, pour les parieurs, des plus grosses pertes de Pinnacle ?

Bien que l'objectif d'un bookmaker soit d'équilibrer les offres qu'il propose pour un événement afin de s'assurer que celui-ci lui soit profitable quel que soit son résultat, dans de nombreux cas, les choses ne se passent pas comme prévu. Parfois, c'est le bookmaker qui choisit de « se mouiller » (c'est-à-dire de favoriser un résultat, quitte à prendre un risque), d'autres fois, les parieurs décident de profiter de cotes en amont, ou d'informations qui n'ont pas encore influencé le marché.

Même le bookmaker le plus précis au monde peut enregistrer des pertes à certaines occasions, mais les parieurs doivent se souvenir que ce qui importe, ce sont les gains à long terme, et pas les succès ponctuels. Peu importe combien vous gagnez ou perdez sur un pari en particulier, votre méthode doit rester la même si vous voulez engranger des profits à long terme.

Tous les événements figurant dans cette liste sont particulièrement primés, et même s'il est probablement plus simple de battre un bookmaker dans des marchés de niche, où il est plus courant de détenir des informations et des connaissances supérieures, c'est le grand nombre de paris placés à l'occasion des Coupes du monde ou d'Europe qui sont responsables des pertes les plus drastiques jamais subies par Pinnacle. 

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.