sept. 5, 2017
sept. 5, 2017

Paris sur le vainqueur de la Premier League : analyse approfondie des cotes

Analyse des cotes sur le vainqueur de la Premier League 2017/18

Quelles sont les forces et les faiblesses de chacun des prétendants ?

Quelle est l'équipe la plus régulière en Premier League ?

Paris sur le vainqueur de la Premier League : analyse approfondie des cotes

Alors que les clubs de football anglais continuent de vider leur tirelire durant la fenêtre des transferts, les parieurs se préparent pour le 11 août, date officielle du début de la saison 2017/18 de Premier League. Quelles sont les offres de paris proposées par Pinnacle concernant le vainqueur de la Premier League ? Cet article examine les six principaux prétendants à la victoire dans le championnat 2017/18 de Premier League.

En dépit d'être souvent considérée comme le championnat de football le plus spectaculaire au monde, la Premier League est assez prévisible en ce qui concerne son classement final, la victoire surprise de Leicester en 2015/16 constituant une véritable anomalie. 

Au cours des deux dernières saisons, Tottenham a engrangé plus de points, perdu moins de matchs, marqué plus de buts et concédé moins de buts que toute autre équipe de Premier League.

La domination de Manchester United, débutée dans les années 1990, a pris fin avec la retraite de son entraîneur Sir Alex Ferguson (le club n'a pas fait mieux qu'une cinquième place depuis son départ), mais les Red Devils figurent toujours parmi les six favoris dans les paris sur le vainqueur de la Premier League.

Manchester City, Chelsea, Manchester United, Arsenal, Liverpool et, plus récemment, Tottenham sont les principaux prétendants à la victoire en Premier League. Pour miser sur le vainqueur de la Premier League, les parieurs doivent analyser en détail les résultats de chaque équipe ces dernières années, et examiner leurs forces et leurs faiblesses à l'entame de cette nouvelle saison.

Manchester City

Suite à l'arrivée aux commandes de Sheikh Mansour en 2008, Manchester City est devenu l'un des principaux prétendants à la victoire en Premier League : le club a commencé les deux dernières saisons en tant que favori (avec une cote de 2.900* pour remporter le titre cette année). Mais après deux titres et deux deuxièmes places entre 2011/12 et 2014/15, les Citizens n'ont depuis terminé que troisièmes puis quatrièmes, malgré de bons résultats lors des six premiers matchs de la saison passée.

Manchester City développe un jeu fluide à base de passes rapides : le club affiche la possession moyenne la plus élevée du championnat la saison dernière (60,9 %), le nombre le plus élevé de passes par match (597,6) et le taux de passes réussies le plus élevé (85,5 %).

Claudio Bravo affiche les pires statistiques pour le ratio arrêts/buts encaissés parmi tous les gardiens de but du championnat la saison dernière (1.08).

Kevin De Bruyne (18 passes) et Sergio Aguero (20 buts) se sont distingués la saison dernière, mais les problèmes de City viennent très clairement de sa défense. Claudio Bravo affiche les pires statistiques pour le ratio arrêts/buts encaissés parmi tous les gardiens de but du championnat la saison dernière (1.08), et John Stones a commis le plus d'erreurs défensives ayant entrainé un but parmi tous les joueurs de champ (3).

Manchester City a investi plus de 150 millions de £ dans l'achat d'un gardien de but et de trois défenseurs (Ederson, Kyle Walker, Danilo et Benjamin Mendy), mais ces joueurs devront s'adapter rapidement au style de jeu de Pep Guardiola si le club veut conserver toutes ses chances de remporter la Premier League en 2017/18.

Chelsea

Peu de personnes pensaient Chelsea capable de remporter le championnat la saison dernière, après la perte de leur titre acquis en 2015/16. Mais la discipline de fer imposée par Antonio Conte et sa tactique en 3-4-3 ont fait des merveilles, et les Blues ont été couronnés avec une marge confortable pour la deuxième fois en trois ans, après avoir passé 184 jours en tête du championnat.

Les buts de Diego Costa ont permis à son équipe de remporter 15 points la saison dernière (plus que tout autre joueur du championnat).

Comme beaucoup de ses rivaux, Chelsea a été actif pendant la fenêtre des transferts avec les signatures d'Antonio Rudiger, Tiemoue Bakayoko et Alvaro Morata. Mais les parieurs devront surtout compter sur le potentiel offensif de l'attaquant Diego Costa. Les buts de l'attaquant espagnol ont permis à son équipe de remporter 15 points la saison dernière (plus que tout autre joueur du championnat).

La saison décevante de Leicester City suite à la conquête du titre en 2015/16 est due au fait que certains joueurs n'ont pas réussi à maintenir leur niveau de forme et que les autres équipes ont su entre-temps s'adapter à leur style de jeu. La principale force de Chelsea la saison dernière a été sa capacité à contrer ses adversaires, en marquant plus de buts en contre-attaque (7) que toute autre équipe. Si l'équipe parvient à compléter sa panoplie offensive avec une tactique plus directe, il faudra compter sur Chelsea dans la course au titre en Premier League.

  • La cote pour une victoire finale de Chelsea en Premier League est de 4.45*. Pariez maintenant.

Manchester United

Manchester United est passé d'un club presque imbattable dans le championnat anglais à une formation qui lutte pour se maintenir dans les quatre premières places. Beaucoup pensent que Jose Mourinho est l'homme capable d'inverser la tendance, mais malgré un succès en Europa League l'année dernière, il reste encore beaucoup à faire.

Mourinho a déjà renforcé son effectif avec les signatures de Victor Lindelof et de Romelu Lukaku, et c'est l'arrivée de ce dernier qui pourrait se révéler décisive. L'international belge de 24 ans fait partie des favoris dans les paris sur le meilleur buteur et devra pallier le départ de Zlatan Ibrahimovic (sans conteste l'un des joueurs les plus importants de Manchester United la saison dernière). 

En 2016/17, Manchester United a eu beaucoup de mal à convertir les matchs nuls en victoires. L'équipe a concédé le plus de matchs nuls en Premier League la saison dernière (15), et partage le record de 10 matchs nuls à domicile dans toute l'histoire de la Premier League.

Lukaku devra améliorer le pourcentage d'efficacité de Manchester United la saison dernière (35,53 %), et si Paul Pogba confirme sa progression, l'équipe aura de bonnes chances de finir dans les quatre premiers (1.333*) et même de remporter le championnat (4.45*).

Arsenal

La saison passée, l'attention sur Arsenal s'est principalement portée sur Arsene Wenger et sur la question de savoir s'il allait être victime de la théorie des coûts irrécupérables. Arsenal a réussi à remporter la FA Cup et Wenger a signé un nouveau contrat dans l'espoir de mettre fin à une disette de 14 ans depuis le dernier sacre en Premier League.

Mais la principale question est de savoir si Arsenal parviendra à conserver Alexis Sanchez (auteur de 24 buts, 10 passes décisives et 78 occasions de but la saison dernière).

La saison passée, les Gunners n'ont pas terminé dans les quatre premiers (une première depuis 20 ans), malgré les 75 points remportés, soit le total de points le plus élevé dans l'histoire de la Premier League pour une équipe finissant à la cinquième place. Les rencontres d'Europa League le jeudi soir offriront au club un nouveau défi à relever.

L'arrivée d'Alexandre Lacazette va certainement renforcer le potentiel offensif d'Arsenal (le joueur a marqué 28 buts en Ligue 1 avec un taux de réussite de 33,33 %), mais la principale question est de savoir si Arsenal parviendra à conserver Alexis Sanchez (auteur de 24 buts, 10 passes décisives et 78 occasions de but la saison dernière).

Les parieurs attendront probablement plus de précisions sur l'avenir d'Alexis Sanchez tout en espérant qu'Arsenal investisse dans de nouveaux joueurs, en particulier en défense, dans les semaines à venir avant de décider si le club a toutes les cartes en main pour terminer dans les quatre premières places du championnat (cote de 1.571*).

  • La cote d'Arsenal pour remporter la Premier League est de 12.00*. Pariez maintenant.

Liverpool

À l'instar de Manchester United, Liverpool, qui fait partie des clubs les plus prestigieux du football anglais, est désormais cantonné au rôle d'outsider dans la conquête du titre (qu'il a failli remporter en 2013/14). Depuis sa nomination à la tête de l'équipe, Jürgen Klopp a fait progresser son effectif, mais comme beaucoup de ses rivaux, les Reds doivent impérativement renforcer leur défense.

La tactique de Liverpool repose essentiellement sur le style préféré de Klopp : le pressing. La saison passée, les joueurs de Liverpool ont parcouru le plus de terrain en Premier League et terminé à la deuxième place du classement des points par match (18,9). Ils ont également tiré chaque fois qu'ils en avaient l'occasion, comme le montrent leur deuxième place pour les tirs tentés par match (16,8) et leur première place en nombre de buts marqués de l'extérieur de la surface de réparation (13).

Liverpool a perdu plus de matchs contre les six dernières équipes du classement (3) que contre les six premiers clubs de Premier League (0).

Liverpool s'est montré incroyablement imprévisible la saison dernière. Ils ont perdu plus de matchs contre les six dernières équipes du classement (3) que contre les six premiers clubs de Premier League, ce qui explique leurs faibles résultats dans les paris à handicap. Ils n'ont également été menés au score que pendant 471 minutes (le deuxième total le plus faible du championnat) et remporté le plus de points après avoir été menés au score (18).

Le principal point d'interrogation concernant le choix de Liverpool dans les paris sur le vainqueur de la Premier League est la capacité du club à répondre aux exigences de la Ligue des Champions. Le club a enregistré les arrivées de Salah, Solanke et Robertson, mais devra encore se renforcer pour espérer terminer dans les quatre premières places (cote de 2.100*) ou, mieux encore, remporter la Premier League (12.00*)

Tottenham

Tottenham a toujours terminé dans les six premiers de Premier League depuis sa quatrième place et sa qualification pour la Ligue des Champions en 2009/10 (une première dans l'histoire du club).

L'an passé, les Spurs ont fini pour la première fois depuis 22 ans devant leurs rivaux locaux Arsenal, et chercheront en 2017/18 à faire mieux que leur deuxième place pour remporter leur tout premier titre.

Une préoccupation majeure pour les parieurs sera l'impact potentiel que le déménagement de Wembley aura sur la performance de Tottenham.

Contrairement à ses rivaux, Tottenham n'a pas apporté de changements majeurs à son effectif au cours des dernières années. Le club affiche la plus faible dépense nette parmi toutes les équipes évoluant en Premier League au cours des cinq dernières saisons. En plus d'une défense équilibrée et d'un milieu de terrain bien en place, les Spurs possèdent probablement l'attaque la plus redoutable du championnat, emmenée par Harry Kane, l'actuel favori dans les paris sur le meilleur buteur de Premier League

Au cours des deux dernières saisons, Tottenham a engrangé plus de points, perdu moins de matchs, marqué plus de buts et concédé moins de buts que toute autre équipe de Premier League, mais ces performances n'ont pas apporté le moindre trophée au club. Le club a-t-il eu la malchance de tomber chaque fois contre une équipe dans une forme exceptionnelle, ou ne parvient-il tout simplement pas à supporter la pression ? Le débat reste ouvert...

Les six premiers clubs de Premier League lors deux dernières saisons

Place

Équipe

MJ

G

N

P

BP

BC

DB

Pts.

1

Tottenham Hotspur

76

45

21

10

155

61

+94

156

2

Arsenal

76

43

17

16

142

80

+62

146

3

Manchester City

76

42

18

16

151

80

+71

144

4

Chelsea

76

42

17

17

144

86

+58

143

5

Liverpool

76

38

22

16

141

92

+49

136

6

Manchester United

76

37

24

15

103

64

+39

135

Une préoccupation majeure pour les parieurs sera l'impact potentiel que le déménagement de Wembley aura sur la performance de Tottenham. Les rivaux locaux Arsenal et West Ham, entre autres, ont montré à quel point un changement de stade peut affecter les résultats d'une équipe, et à en juger par les performances du club en Champions League à Wembley la saison dernière, les Spurs risquent de connaître les mêmes difficultés.

Tout au long de la saison de Premier League, vous pouvez parier sur le nombre de corners, le nombre de cartons ou utiliser un modèle de probabilité de buts pour mieux parier.

Cotes sujettes à modifications

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.