close
août 1, 2018
août 1, 2018

Comment établir de bons pronostics en football ?

Pourquoi les données sont-elles essentielles dans les paris sur le football ?

Établir des pronostics ciblés

Comparer ses pronostics aux cotes proposées

Comment établir de bons pronostics en football ?

L'objectif des paris est de prédire le déroulement d'un évènement de façon plus précise qu'un bookmaker (et d'élaborer davantage de bons pronostics que de mauvais). Si le principe reste le même pour tous les sports, le football nécessite une approche particulière. Comment établir de bons pronostics en football ? Pour le savoir, lisez cet article.

L'impact de l'imprévisibilité et de la chance

Avant de plonger dans l'univers complexe des pronostics de football, souvenez-vous du rôle que l'imprévisibilité et la chance peuvent jouer dans le dénouement d'un évènement. Le hasard vous sera parfois favorable, parfois non, mais n'oubliez jamais son influence sur les résultats.

Le football est sans doute le sport dans lequel l'imprévisibilité peut avoir le plus d'impact sur l'issue d'un match, d'une compétition, voire d'une saison complète. Les scores demeurant généralement bas dans ce sport, la victoire d'une équipe (ou le succès d'un pari) peut dépendre d'un simple rebond du ballon.

Il est difficile de prendre le hasard en compte lorsque l'on établit un pronostic, mais il est possible d'anticiper son impact sur vos résultats. On a tendance à attribuer la réussite d'un pari aux compétences du parieur, et les échecs à la malchance. En réalité, les paris ne fonctionnent pas ainsi. Cela ne veut pas dire que l'habileté du parieur n'entre pas en jeu. Cependant, pour la prouver, il faut un large échantillon de résultats. Il est très risqué de croire qu'un succès sur le court terme est dû au talent du parieur (en particulier si ce dernier n'utilise pas la bonne méthode de mise).

Établir des pronostics ciblés

En football, les parieurs commettent souvent l’erreur de vouloir pronostiquer l’intégralité du déroulement d’un évènement. Le résultat du match, les scores de chaque équipe, le nombre de corners ou de cartons figurent parmi les marchés de paris les plus populaires.

Plutôt que de vouloir prédire tous les rebondissements d’un match (certains parieront sur l’équipe qui marquera, les joueurs qui se verront attribuer un carton et le nombre de tirs qu'effectuera un footballeur en particulier), mieux vaut se concentrer sur un seul aspect du jeu.

Les bookmakers disposent de multiples ressources pour établir les cotes de chaque marché. Vous perdriez votre temps à essayer de les battre à tous les niveaux : en ciblant un marché spécifique, vous équilibrerez vos chances.

En pratique, plus vous êtes précis dans le choix d’un marché de paris, mieux c’est. Commencez par choisir un sport, puis une ligue (voire une équipe en particulier) et enfin, un marché. Plus un marché est populaire, plus les paris sont difficiles. En effet, si les parieurs sont nombreux, les bookmakers disposent de plus d’informations pour affiner les cotes. Il peut être intéressant de choisir un marché de niche, mais vous devrez réunir suffisamment d’informations pour établir des pronostics avisés. 

Le passé est aussi important que le futur

Les paris consistent à prédire l’issue d’un évènement à venir : les matchs passés demeurent le meilleur indicateur pour établir un pronostic. Même si beaucoup de parieurs se considèrent comme des experts dans le domaine, lorsqu’il s’agit d’établir un pronostic, rien ne remplace les avantages de l'exploitation de données. 

Ces dernières s’avèrent indispensables, car elles vous permettront de développer un modèle de pari pour tester vos prévisions et déterminer si elles vous rapporteront un bénéfice.

La plupart des parieurs s'appuient, par exemple, sur la forme actuelle des équipes, les résultats des confrontations passées et la tendance de chaque club à déjouer les pronostics. Grâce à ces données basiques, ils sont à même de calculer des moyennes et d'établir les résultats possibles dans certains marchés. Cependant, vous pouvez aller beaucoup plus loin en exploitant des données bien plus détaillées disponibles en ligne.

Les buts attendus (xG) constituent une métrique couramment utilisée dans les analyses footballistiques et, depuis peu, dans le domaine des paris. Plutôt que de jauger un résultat selon le nombre de buts marqués (que la chance peut fortement influencer), la valeur xG mesure la qualité des tirs et permet ainsi une meilleure analyse de l’évènement. Cette métrique permet d’analyser les évènements passés, mais aussi ceux à venir, puisque l’on peut s’attendre à ce que la performance d’une équipe concorde avec ses valeurs xG.

En vous appuyant sur des principes mathématiques et les données des performances antérieures, vous pouvez également élaborer vos propres métriques afin de calculer la probabilité d’un résultat. La loi de Poisson en est un exemple : le nombre moyen de buts marqués et encaissés par deux équipes, comparé à la moyenne de la ligue, permet de calculer le score final le plus probable d'un match à venir. 

Comparer ses pronostics aux cotes proposées

N’oubliez pas que vos pronostics sur le football peuvent vous rapporter un bénéfice convenable même s’ils ne sont pas exacts : il suffit qu’ils soient plus précis que ceux du bookmaker et du reste du marché. Vous devez également réaliser davantage de bons pronostics que de mauvais (dans le monde des paris, l'échec fait partie intégrante du succès).

Lorsque vous aurez développé une méthode pour établir vos pronostics, vous devrez les convertir en probabilités et les comparer aux cotes proposées par le bookmaker. Si vous constatez un écart (si, selon vous, la probabilité qu'une action se produise est plus élevée que ce qu'annonce le bookmaker), il s'agit d'un "avantage". Vous pouvez déterminer votre mise en fonction de cet avantage.

En calculant le retour sur investissement de vos paris, vous aurez une estimation claire de votre succès. Cependant, cela ne vous permettra pas de connaître l'impact de vos compétences sur vos gains. La cote finale de Pinnacle (la plus efficace du marché) fournit la meilleure prévision des résultats avant le début d'un évènement. En comparant votre pari à la cote finale, vous obtiendrez une idée plus précise de la fréquence à laquelle vous dégagez de la valeur. Si vos paris ont de la valeur, les bénéfices suivront avec le temps.

Se méfier des pronostics des autres

Comme il est difficile d’établir de bons pronostics en football sur le long terme, vous pourriez être tenté de copier (ou de payer) une personne qui semble plus chevronnée que vous en la matière. Le succès grandissant des pronostiqueurs prouve que les parieurs préfèrent faire confiance à un expert plutôt que de se fier à leur propre jugement. Avec toutes les "preuves" de réussite qu'affichent ces professionnels, on comprend facilement pourquoi.

Avant d'employer ce genre de service, souvenez-vous d’abord que plus un pronostic est utilisé, moins il a de valeur. Cela soulève une question : pourquoi choisirait-on de le partager ? Ensuite, en analysant les résultats d'un pronostiqueur, prenez en compte la taille de l'échantillon proposé et n'oubliez pas que ce service repose avant tout sur la confiance. 

Fixer son objectif, évaluer ses chances de succès et s'adapter

Ne sous-estimez pas la complexité des paris sur le football. S'il est possible de s'informer pour établir des pronostics plus précis, il est difficile d'en dégager des bénéfices constants. Avant de commencer, déterminez clairement ce que vous souhaitez pronostiquer, et de quelle manière.

Dans les paris sur le football, les données sont cruciales. Elles vous permettront de développer un modèle de pari afin de tester vos pronostics et d'évaluer ce qu'ils peuvent vous rapporter. Que votre modèle s'avère lucratif ou pas, efforcez-vous de l'affiner, de l'alimenter et de l'expérimenter régulièrement pour garantir votre succès sur le long terme.

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.