close
sept. 20, 2016
sept. 20, 2016

Le rôle de l'irrégularité lors de la Ryder Cup

Le rôle de l'irrégularité lors de la Ryder Cup
Pour estimer la valeur d'un joueur, la régularité est la première qualité. Cependant, la Ryder Cup et son format bouleversent entièrement la façon de prédire les vainqueurs. Lisez cet article pour découvrir pourquoi les golfeurs inégaux ont plus de chances de gagner lors de la Ryder Cup que ceux dont les résultats sont constants.

La première chose à prendre en compte pour parier sur le vainqueur d'un tournoi de golf est le format de la compétition. Au golf, les deux principaux formats sont le stroke play et le match play ; il est essentiel de comprendre les différences entre les deux avant de décider où miser son argent.

En stroke play, les golfeurs accumulent les coups et le joueur comptabilisant le moins de coups gagne. Par conséquent, une mauvaise performance sur un trou, par exemple sept sur un par quatre, peut très vite anéantir les chances de victoire d'un joueur.

En match play par contre, chaque trou se joue séparément. Le joueur ayant effectué le moins de coups sur un trou le remporte et le nombre de trous remportés dans le match détermine le vainqueur global. Une mauvaise performance sur un trou a donc moins d'importance. Si l'un des joueurs réalise trois coups, peu importe que l'autre en ait réalisé quatre ou 24.

Le format Ryder Cup

Si la majorité des tournois de golf sont disputés en stroke play sur 72 trous, la Ryder Cup, qui oppose l'Europe et les États-Unis, comprend 28 compétitions en match play sur 18 trous entre des joueurs sélectionnés parmi les deux équipes de douze. 

Les joueurs imprévisibles, qui dans un match en simple sont défavorisés par rapport à des adversaires réguliers, sont en revanche les grands favoris des matchs à quatre balles, face à une équipe affichant des résultats constants.

L'un des aspects particuliers de la Ryder Cup est que pendant les deux premiers jours se déroulent quatre matchs à quatre balles, au cours desquels deux joueurs de golf de chaque équipe s'affrontent directement. Chaque golfeur joue sa propre balle tout au long de la partie et quatre balles sont constamment en jeu. Le vainqueur est déterminé en comparant le plus petit score des joueurs de chaque équipe.

C'est précisément pour cette raison que les paris sur la Ryder Cup exigent une approche différente. Alors que l'irrégularité des performances représente un terrible désavantage dans les compétitions en stroke play, les statistiques montrent que, dans cette forme de golf, plus les joueurs sont irréguliers, plus ils ont de chances de remporter le tournoi. 

L'effet de la régularité au golf

Dans son livre Taking Chances, John Haigh explore l'avantage qu'offrent des performances irrégulières à une équipe. Pour mesurer son modèle, il suppose qu'un joueur marque un eagle, un birdie, un par ou un bogey à chaque trou et il met en jeu deux joueurs. Le joueur A est très régulier dans ses résultats, tandis que le joueur B est plus inégal. Le tableau ci-dessous indique leurs performances respectives pour chaque type de résultat.

 

Eagle

Birdie

Par

Bogey

Joueur A (régulier)

5 %

10 %

80 %

5 %

Joueur B

(imprévisible)

10 %

20 %

40 %

30 %

À partir des données précédentes, on peut évaluer le résultat d'un match en simple entre les deux en examinant les différentes combinaisons de scores. Mathématiquement, dans 36 % des cas les deux joueurs obtiennent le même score, le joueur régulier (A) remporte environ 35,5 % des trous et le joueur imprévisible (B) environ 28,5 % des trous, ce qui donne au joueur régulier (A) un avantage léger mais non négligeable sur le joueur imprévisible.

Pourquoi les matchs à quatre balles favorisent les joueurs inégaux

Qu'est-ce qui se passe, cependant, quand deux joueurs réguliers jouent contre deux joueurs irréguliers ? La distribution du meilleur score aux différents trous de chaque équipe est calculée dans le tableau ci-dessous :

 

Eagle

Birdie

Par

Bogey

2 joueurs réguliers (A)

9,75 %

18 %

72 %

0,25 %

2 joueurs irréguliers

19 %

32 %

40 %

9 %

Il apparaît tout de suite que le nombre de bogeys des joueurs imprévisibles chute radicalement de 30 % à seulement 9 % et que les performances en par dépassent les 40 %.

D'après les calculs, l'équipe imprévisible remporte 41 % des trous, 36 % sont partagés et l'équipe régulière remporte seulement 23 % des trous.

Les joueurs imprévisibles, qui dans un match en simple sont légèrement défavorisés par rapport à des adversaires réguliers, sont en revanche les grands favoris en équipes, face à une équipe affichant des résultats constants.

Après ses deux défaites lors des trois dernières éditions à domicile, la team USA est-elle suffisamment imprévisible pour endiguer son déclin au Hazeltine National Golf Club dans le Minnesota en septembre ?

Profitez des meilleures cotes sur la Ryder Cup 2016 avec Pinnacle, le bookmaker ultime offrant les limites les plus élevées et les marges les plus faibles.

 

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.