close
nov. 8, 2017
nov. 8, 2017

Définir sa mise : une méthode pour améliorer sa façon de parier

Découvrez pourquoi les méthodes de mise sont importantes en matière de paris

Découvrez les méthodes de mise les plus communes

Découvrez quelle est la meilleure méthode de mise.

Définir sa mise : une méthode pour améliorer sa façon de parier

Il y a de bonnes raisons de considérer que le montant de votre mise est en réalité plus important que l'objet de votre pari. Nous avons passé en revue cinq méthodes de mise couramment utilisées. Lisez ce qui suit pour en savoir plus.

Ed Thorp, joueur professionnel de blackjack et auteur, a beaucoup réussi en comptant les cartes. Un peu trop réussi selon certains, puisque ses performances aux tables des plus grands casinos de Las Vegas ont mené à l'utilisation de plusieurs jeux de cartes et à une déclaration de guerre contre le comptage des cartes.

Méthode de mise

Méthode de calcul de la bonne somme d'argent à placer sur un pari pour dégager régulièrement des bénéfices dans le cadre d'une stratégie de paris.

Malgré son expérience en tant que joueur professionnel (il a publié deux livres sur le sujet), il attribue une grande partie de sa réussite à la formule de mise du mathématicien John Kelly Jr. « La stratégie de jeu représente peut-être entre un tiers et un quart (…) des gains que vous allez obtenir. La stratégie de pari en représente, elle, les deux tiers ou même les trois quarts. »

Bien entendu, il est facile de dire que la stratégie de pari est importante. Mais qu'est-ce qui rend une stratégie utile en matière de paris sportifs ? En nous inspirant de l'ouvrage d'Alex Bellos Alex au pays des chiffres, nous avons représenté les performances de cinq stratégies de pari sur une série de 500 paris :

betting-staking-strategy-graph.jpg

Le graphique ci-dessus montre les gains de 500 paris simulés selon cinq systèmes de paris, avec une probabilité de victoire de 55 % sur un pari binaire. La mise initiale de chaque méthode était de 100 $ (à l'exception de la méthode du tapis, dont la mise initiale s'élevait à 1 000 $). Chaque système a commencé avec un capital de 1 000 $, et la simulation a continué pour chaque méthode jusqu'au 500e pari (ou jusqu'à épuisement du capital).

Comme vous pouvez le constater, l'un des systèmes de pari assure des rendements bien plus élevés que les autres, tandis qu'un autre se révèle très vite inefficace.

Les cinq systèmes sont décrits ci-dessous ; selon vous, à quelle lettre correspond chaque ligne ?

Stratégie 1 : Tapis, à chaque fois

Misez l'intégralité de votre capital à chaque pari. L'avantage est que vous obtenez rapidement des rendements importants. L'inconvénient ? Dès que vous perdez, vous n'avez plus d'argent et le jeu s'arrête.

Stratégie 2 : Mise fixe

Misez un montant fixe à chaque pari, et ne variez pas quels que soient les gains. Dans cet exemple, il s'agit de 100 $. Si vos chances de gagner sont de 55 % sur un pari à 2,000, cette méthode vous permet de réduire considérablement les risques de perdre l'intégralité de votre mise. Malheureusement, elle implique de limiter vos gains à une augmentation lente et régulière.

Stratégie 3 : Martingale

Doublez votre mise après chaque pari perdu afin de couvrir vos pertes avec les gains du pari suivant. Cela permet une augmentation plus rapide qu'avec les mises fixes (puisque vous doublez les mises pour couvrir les pertes). Cependant, dans le cas d'une série de pertes, les mises nécessaires continuent de doubler et vous devez rapidement miser gros pour couvrir vos pertes.

Stratégie 4 : Fibonacci

Augmentez votre mise selon la suite de Fibonacci afin de couvrir vos pertes avec les gains du pari suivant. Cette méthode présente les mêmes inconvénients que la méthode Martingale en matière de paris sportifs, mais elle réduit le rythme d'augmentation de la mise si vous accumulez les paris perdants (et donc également le rythme des gains).

Stratégie 5 : Mise proportionnelle

Misez une part de votre capital proportionnelle à votre avantage. Dans cette simulation, nous avons utilisé la formule du critère de Kelly pour obtenir des paris sportifs proportionnels. Selon cette méthode, votre mise doit être égale à votre avantage divisé par la cote. Dans cet exemple, l'avantage est de 10 % et les chances sont égales : 10 / 1 égale 10.

Ainsi, la mise doit représenter 10 % du portefeuille de 1 000 $, soit 100 $. Si ce pari est gagnant, la mise suivante passe à 110 $, c'est-à-dire 10 % du nouveau portefeuille de 1 100 $. Ainsi, les gains augmentent plus rapidement que dans le système de mise fixe, et les pertes ralentissent.

Quelle est la meilleure stratégie ?

La bonne réponse est :

A. Tapis

B. Martingale

C. Mise fixe

D. Mise proportionnelle

E. Fibonacci

Comme vous l'aurez compris à la lecture des descriptions ci-dessus, la mise proportionnelle paraît avoir l'avantage sur les autres systèmes. Imaginez qu'il ne vous reste que 100 $ : vous ne misez que 10 $ (puis de moins en moins), ce qui vous permet de rester bien plus longtemps en jeu qu'avec un système de mise fixe où ces 100 $ représenteraient votre dernière mise.

Tout miser permet d'obtenir tout de suite des gains importants, qui s'élèvent dès le premier pari à ce que les autres rapportent en sept paris. De même qu'une lumière qui éclaire sept fois plus dure mille fois moins longtemps, cependant, la stratégie de paris sportifs qui consiste à tout miser est éliminée dès la seconde partie.

Il n'existe qu'une chance infinitésimale, voire quasi nulle, de venir à bout de 1 000 parties à 55 % (même si le gain serait de 67 milliards de dollars dès la 27e partie).

La simulation montre que les différentes techniques de mise engendrent des résultats très différents, même si les variables restent les mêmes.

Les systèmes de paris sportifs progressifs, Fibonacci et Martingale, commencent fort eux aussi, mais une longue série de paris perdants accélère l'augmentation de la mise requise.

Dans notre simulation, nous avons perdu 11 fois d'affilée à partir de la 83e partie. Ces défaites ont totalement épuisé la mise des systèmes Fibonacci et Martingale, et, suite aux 11 paris perdus d'affilée, notre parieur Martingale hypothétique aurait dû miser 403 000 $ pour récupérer ses pertes. C'est une somme considérable compte tenu du fait que son portefeuille maximum était de 6 300 $. Pour le système Fibonacci, le pari maximum était de 33 500 $, et le portefeuille s'est élevé à 4 100 $ avant l'élimination.

Outre la mise proportionnelle, un seul système s'est avéré efficace pour éviter les pertes, avec des augmentations réduites mais régulières : la mise fixe. À la 83e partie, elle a permis d'augmenter le capital jusqu'à 3 400 $ ; il n'a ensuite baissé que jusqu'à 2 300 $. Pendant 95 parties, le joueur était mal en point mais toujours en lice.

Les 11 paris perdus d'affilée ont aussi causé beaucoup de tort au système de mise proportionnelle, en réduisant son capital de 7 359 $ à 2 286 $ (au-dessous de celui de la mise fixe). Cela montre à quel point la mise fixe protège vos gains. Cependant, au 500e pari, elle n'avait rapporté que 6 400 $, contre 18 275 $ pour la mise proportionnelle.

Notez que cette simulation se base sur la ferme hypothèse que l'avantage est au parieur. Sans cela, le résultat de toutes les stratégies de mise serait radicalement différent.

Sécuriser sa technique de mise

La simulation ci-dessus montre que les différentes techniques de mise engendrent des résultats bien différents, même si les autres variables restent les mêmes. La différence entre épuiser son capital et terminer avec 18 275 $ après 500 paris tient au choix du bon système de mise.

Toutefois, souvenez-vous qu'aucun système n'est parfait. Même si le système du critère de Kelly a fonctionné dans l'exemple ci-dessus, il se peut qu'il existe des systèmes plus développés pour d'autres types de paris. Il est important de découvrir le style de mise adapté à vos paris sportifs, généralement par des recherches et des simulations.

Rappelez-vous également que le système du critère de Kelly ne fonctionne que si vous connaissez votre avantage et que vous pouvez l'utiliser pour calculer votre mise. Si le calcul de votre avantage est incorrect, vous rencontrerez des difficultés dans tous les cas. Parcourez les autres archives de ressources sur les paris pour affiner votre compréhension des formules et stratégies de pari.

Restez à jour grâce à d'autres articles approfondis sur les paris en nous suivant sur Twitter !

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.