avr. 21, 2020
avr. 21, 2020

L'illusion du contrôle

Le besoin de contrôle

L'influence des choix personnels

Informations dangereuses et quasi-succès

L'illusion du contrôle

Les gens ont tendance à mal interpréter le sentiment de contrôle dans des situations qui sont par nature aléatoires, incontrôlables ou imprévisibles. Cette illusion du contrôle est particulièrement vraie en matière de paris, et constitue donc être un concept que tous les parieurs devraient comprendre et identifier. Lisez l'article pour découvrir comment.

Le besoin de contrôle

Nous semblons programmés pour rechercher la causalité (trouver des corrélation là où il n'en existe pas) et avons du mal à voir les événements de manière dissociée. Les premiers hommes avaient une compréhension très limitée des mécaniques d'un environnement parfois hostile. Ils cherchaient donc à relier des causes et des conséquences à des événements étant soit aléatoires, ou simplement trop complexes à appréhender. La superstition et les rites sont apparus comme des moyens d'acquérir un certain sentiment de contrôle, et ces pratiques sont encore largement présentes aujourd'hui.

Certaines expériences fascinantes illustrent ce comportement à travers tout le royaume animal, l'une des plus célèbres étant celle menée par le psychologue de Harvard B. F. Skinner.

En 1948, Skinner se mit à introduire des aliments à intervalles réguliers dans la cage d'un pigeon. Le pigeon n'avait aucun pouvoir sur la fréquence de son alimentation, mais le comportement affiché sur présentation de la nourriture (hochement de tête, rotation...) constituait le déclencheur d'apparition de cette dernière. Chaque pigeon développa un rituel unique qui, selon eux, activait la récompense.

Il en va de même pour les humains, qui ont associé le sentiment de contrôle à divers rituels (ex. éviter les chats noirs, ne jamais passer sous une échelle). Ces coutumes s'observent encore aujourd'hui dans des endroits moins évidents. Certaines études menée auprès de traders, par exemple, ont démontré qu'ils perçoivent un sentiment de contrôle sur des systèmes aléatoires.

Les découvertes de Skinner l'ont conduit à définir ce qu'il a appelé le Conditionnement opérant, soit des stimuli renforçant, sanctionnant ou ayant un impact neutre sur le comportement. Les choix personnels jouent un rôle essentiel dans le renforcement, et les jeux de casino en offrent des exemples convaincants.

L'influence des choix personnels

La plupart des jeux de casino sont entièrement aléatoires, et pourtant les parieurs font preuve d'une conviction irrationnelle dans leur aptitude à contrôler les résultats s'ils revendiquent des choix personnels.

« Nous semblons programmés pour rechercher la causalité (trouver des corrélation là où il n'en existe pas) et avons du mal à voir les événements de manière dissociée. »

Cette tendance est illustrée par les parieurs misant davantage quand ce sont eux qui jettent les dés au craps, ou font tourner la bille à la roulette. Dans les deux exemples, les parieurs font preuve d'une conviction irrationnelle dans leur aptitude à contrôler un résultat, par nature aléatoire, du simple fait d'exercer un choix personnel au cours du jeu. C'est également vrai par procuration, comme lorsque les parieurs s'appuient sur les paris d'une personne en veine, donnant l'impression de maîtriser le jeu.

Autre illustration de l'illusion du contrôle : les loteries, quand les joueurs placent une confiance accrue dans le succès potentiel de leurs propres numéros et non les entrées générées par la machine. Sachant que le résultat est purement aléatoire, les chances de succès sont identiques.

En réalité, les choix de loterie aléatoires augmentent souvent les gains potentiels du fait de l'utilisation courante des dates de naissance comme numéros. Les chances de gagner sont identiques, mais la probabilité de partage du prix augmente quand les choix portent sur les numéros de 1 à 31, réduisant au passage les gains potentiels.

Dans les exemples de casino, les comportements moteurs de succès (comment la bille est lancée, rituel impliqué, etc.), se verront renforcés, tandis que ceux qui se soldent par l'échec sont susceptibles d'inspirer la méfiance, diminuant notre propension à les reproduire.

Toutefois, la vie et les paris ne pouvant pas être simplement réduits à des définitions manichéennes de succès ou d'échec, ni aux causes associées, le potentiel de comportement à renforcement irrationnel est énorme.

Informations dangereuses et quasi-succès

Vous avez peut-être entendu l'expression « Détenir peu d'informations présente certains risques ». Ce dicton est particulièrement vrai dans le domaine des paris, où l'impression d'autonomie veut qu'un certain degré de connaissances sur une équipe, un sport ou un événement crée un sentiment exagéré de compréhension et de capacité prédictive.

Lorsque le succès suit, pas nécessairement tel qu'escompté, les parieurs adaptent souvent la logique de leurs choix en fonction de ce qui est survenu, produisant alors le renforcement décrit précédemment, et l'illusion de contrôle.

C'est également vrai pour les quasi-succès, où les parieurs, en manquant de gagner de peu, y voient un motif suffisant pour renforcer leur comportement. En conséquence, ils se convaincront que leur approche est la bonne, quand en réalité il n'existe finalement aucune corrélation valable.

Pour ne pas tomber dans le piège, il faudrait accepter que l'on n'a aucun contrôle sur des résultats intrinsèquement aléatoires, tester des hypothèses précises, clairement définies, une par une, et ne pas simplement prendre les astuces de pari pour argent comptant. Dans la mesure du possible, vous devez toujours essayer de distinguer les signaux des parasites.

Comme pour la superstition, il est malheureusement difficile de résister à l'association pathologique entre résultats de paris et comportements donnés, car ce sont des comportements programmés. La clé pour les parieurs, c'est d'être aussi discipliné que possible à l'heure de tirer des conclusions de leur historique de paris, et de garder les « pantalons porte-bonheur » pour les sorties en boîte.

Si vous avez apprécié ce contenu, les articles sur la psychologie des paris de Pinnacle pourraient vous intéresser.

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.