Le phénomène de la main chaude

L'indicateur ultime du succès d'un pari

Quand la chance tourne en votre faveur

Une fois malchanceux, toujours malchanceux ?

Le phénomène de la main chaude

L'expression « main chaude » vient du basketball, où l'on estime que la probabilité qu'un joueur réussisse un lancer franc est plus élevée après un succès qu'après un échec au tir précédent. Dans les scénarios de paris sportifs, le terme est utilisé pour décrire le phénomène qui se produit lorsqu'un parieur gagne plusieurs fois de suite. Mais la mystérieuse « main chaude » est-elle scientifiquement prouvée ? Pour le savoir, lisez cet article.

Une recherche menée par Juemin Xu et Nigel Harvey de l'University College of London a étudié l'effet de la main chaude, en examinant l'historique des paris de plus de 700 joueurs qui ont placé un nombre cumulé de 565 915 paris au cours de l'année 2010. Lisez la suite pour savoir si cette croyance est une erreur ou non.

Quand la chance tourne en votre faveur

Les chercheurs ont examiné le phénomène des séries de victoires dans les paris en évaluant la probabilité de gagner selon la longueur de ces séries.

Dans le premier échantillon aléatoire de paris, la probabilité de gagner était de 0,48. Après avoir analysé le pari suivant des mêmes joueurs, il a été découvert que la probabilité d'un nouveau gain pour un parieur restant sur une victoire était de 0,49. En comparaison, la probabilité de victoire pour un joueur restant sur un pari perdu était de 0,47.

Ce n'est qu'après avoir examiné les joueurs ayant remporté deux victoires consécutives qu'un schéma a commencé à se dessiner. La probabilité de gagner un troisième pari consécutif est passée à un remarquable 0,57. En revanche, la probabilité pour les joueurs sans série de victoires était de 0,45.

« D'un point de vue statistique, les résultats ultérieurs sont indépendants les uns des autres »

En vérifiant les résultats du pari suivant des joueurs qui restaient sur trois gains consécutifs, la probabilité d'un quatrième gain est passée à 0,67. En revanche, la probabilité pour les joueurs moins chanceux était de 0,45. 

La même procédure s'est poursuivie, montrant que les joueurs restant sur cinq paris gagnants avaient une probabilité de gain stupéfiante de 0,72, alors que les parieurs restant sur une défaite avaient une probabilité de 0,45.

L'analyse des paris suivants a montré une probabilité de gain encore plus élevée pour les joueurs restant sur six victoires, soit 0,75. Quant à la probabilité pour les joueurs n'étant pas dans une série de victoires, elle était de 0,46.

Enfin, les chances pour les joueurs restant sur sept victoires consécutives étaient encore plus élevées, avec 0,76, alors que la probabilité de victoire pour ceux qui n'ont pas gagné au tour précédent était seulement de 0,47.

Une fois malchanceux, toujours malchanceux ?

Dans la deuxième phase, la recherche s'est concentrée sur les séries de défaites. La probabilité de gagner après un pari perdant a été mesurée à 0,47 et est tombée à 0,40 après deux défaites consécutives. En répétant la même procédure, les chercheurs ont constaté que ceux qui avaient subi trois pertes consécutives avaient une probabilité de gagner de seulement 0,32. En suivant les mêmes étapes, ils ont constaté que la probabilité de gagner après cinq, six et sept paris perdus d'affilée était respectivement de 0,27, 0,25 et 0,23.

Les données suggéraient fortement l'existence d'un effet de main chaude dans les paris, mais est-il vrai que les parieurs ayant de longues séries de victoires sont systématiquement plus chanceux que les autres ou y a-t-il une autre explication qui se cache derrière cette façade logique ?

hot-hand-winning-probability-graph.jpg

Le coupable caché

D'un point de vue statistique, les résultats ultérieurs sont indépendants les uns des autres. Il est donc surprenant que Xu et Harvey aient trouvé des preuves en faveur de l'effet de la main chaude.

Dans l'expérience suivante, la recherche s'est concentrée sur la façon dont le résultat d'un pari affecte la cote du pari suivant. Dans la première phase, le niveau moyen des cotes sélectionnées de tous les parieurs était de 7,72. Après le premier pari, cependant, des changements significatifs ont été observés.

Les gagnants ont eu tendance à parier de manière moins risquée, la cote moyenne tombant à 3,60. Au fur et à mesure que les victoires consécutives continuent, la tendance à des cotes moins risquées se poursuit également.

« Ce que l'expérience a prouvé, c'est qu'en croyant à l'erreur du parieur, les joueurs ont créé leur propre chance »

Le contraire a été constaté pour les paris perdants. Ceux qui avaient perdu plusieurs fois de suite avaient tendance à opter pour des cotes plus risquées. Après six paris gagnants d'affilée, le chiffre de la cote moyenne est tombé à 0,85, contre 17,07 pour les parieurs ayant subi six pertes d'affilée.

Ce que l'expérience a prouvé, c'est qu'en croyant à l'erreur du parieur, les joueurs ont créé leur propre chance. Les gagnants, inquiets de perdre leur chance, ont choisi des cotes plus sûres. En devenant plus réfractaires au risque, ils sont également devenus plus susceptibles de gagner. Les parieurs perdants, quant à eux, ont opté pour des cotes plus risquées en croyant que le gros lot est à portée de main, ce qui les rend encore plus susceptibles de perdre.

L'indicateur ultime du succès d'un pari

Et la question à un million est bien sûr de savoir si les joueurs ayant gagné plusieurs fois de suite ont eu des bénéfices supérieurs par rapport aux joueurs moins chanceux. En comparant les rendements globaux des parieurs qui ont eu au moins une série de six paris gagnants d'affilée et de ceux qui n'en ont pas eu, la différence a montré que les joueurs qui n'ont pas eu de série de paris gagnants étaient légèrement mieux lotis : les joueurs qui ont eu une série de victoires ont eu une perte moyenne de 1,0078 € pour chaque euro parié et ceux qui n'ont pas eu de série de paris gagnants une perte presque identique de 1,0077 €.

Alors, que vous soyez dans une série de victoires ou de défaites, j'ai un conseil à vous donner. Ne croyez pas tout ce que vous pensez.

Si vous avez apprécié ce contenu, vous serez peut-être intéressé par les articles de Pinnacle sur la psychologie des paris.

 

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.