juil. 23, 2019
juil. 23, 2019

Analyse de la Coupe du Monde de Basketball FIBA 2019

Pronostics de la Coupe du Monde de Basketball FIBA

Quelle équipe remportera la Coupe du Monde de Basketball FIBA ?

Qui peut battre les États-Unis ?

Cotes de la Coupe du Monde de Basketball FIBA

Analyse de la Coupe du Monde de Basketball FIBA 2019

Trente-deux équipes s'apprêtent à disputer en Chine la plus importante Coupe du Monde de Basketball FIBA jamais organisée, et les États-Unis sont en lice pour un troisième titre consécutif. Quelle équipe remportera la Coupe du Monde de Basketball FIBA ? Qui peut défier les États-Unis ? Lisez la suite de l'article pour affiner vos pronostics sur la Coupe du Monde de Basketball FIBA.

Cotes pour le vainqueur de la Coupe du Monde de Basketball FIBA

Cotes pour le vainqueur de la Coupe du Monde de Basketball FIBA

Équipe Cotes

USA

 1,425  

Serbie

4,490

Grèce

  12,310  

Espagne

 15,130 

France

   25,040   

Australie

 27,120 

Lituanie

  43,760  

Argentine

  79,120  

Italie

 79,120 

Autres équipes

  30,110  

Format de la Coupe du Monde de Basketball FIBA

À partir du 31 août, et durant 16 jours, ce sont pas moins de 96 matchs qui seront disputés dans huit villes de Chine.

Les 32 équipes seront divisées en huit groupes, et les deux meilleures de chaque groupe progresseront vers le deuxième tour, qui verra s'affronter 16 équipes réparties en quatre groupes de quatre.

Les deux équipes les mieux classées de chaque groupe disputeront alors les quarts de finale, puis les demi-finales, et enfin la finale, le 15 septembre.

La compétition sera d'autant plus acharnée que les équipes qui parviendront à s'extraire des phases de poules obtiendront leur ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo, en 2020.

Qui sont les favoris de la Coupe du Monde de Basketball FIBA ?

Selon les cotes établies par Pinnacle pour la Coupe du Monde de Basketball FIBA, les États-Unis ont 89 % de chances de remporter la compétition. Leurs effectifs, entièrement composés de joueurs de la NBA, et leurs précédents résultats lors du tournoi font d'eux les indiscutables favoris.

Avec cinq victoires, les États-Unis détiennent le record du nombre de Coupes du Monde FIBA remportées, à égalité avec l'ex-Yougoslavie. Dès le début de la compétition, le 31 août, leur équipe aura pour seul objectif de décrocher un troisième titre consécutif. Il est intéressant de noter qu'aucune équipe, à ce jour, n'est parvenue à remporter la médaille d'or trois fois de suite.

L'équipe américaine est menée par Gregg Popovich, entraîneur de légende. Elle est aussi la seule cette année à être composée exclusivement de joueurs de la NBA.

Le nombre de joueurs talentueux qu'elle peut aligner est tel que même sans Stephen Curry, Kevin Durant, Paul George ou Lebron James, elle reste de loin la meilleure (sur le papier). 

« L'équipe d'Espagne, menée par les joueurs de NBA Pau Gasol (élu meilleur joueur de la Coupe du Monde FIBA 2006) et Jose Calderon, a prouvé que posséder le plus grand nombre de joueurs de NBA n'est pas une garantie de victoire. »

Qui peut battre les États-Unis ?

On devine aisément pourquoi l'équipe américaine est n°1 au classement FIBA du tournoi et part favorite pour un sixième titre de championne du monde, qui serait également un record. La compétition ne sera pourtant pas facile pour les États-Unis ; leur glorieux passé ne suffira peut-être pas à leur assurer une victoire.

En 2006, les États-Unis, qui comptaient dans leur équipe des joueurs tels que LeBron James, Chris Paul, Carmelo Anthony, Dwight Howard et Chris Bosh, ne réussirent à glaner que la troisième place, et ce fut l'Espagne qui remporta la compétition.

L'équipe d'Espagne, menée par les joueurs de NBA Pau Gasol (élu meilleur joueur de la Coupe du Monde FIBA 2006) et Jose Calderon, a prouvé que posséder le plus grand nombre de joueurs de NBA n'est pas une garantie de victoire.

En 2002, les États-Unis vécurent une déception similaire en ne parvenant qu'à la sixième place de la compétition, organisée à domicile, et ce malgré une équipe entièrement composée de joueurs de NBA, dont Paul Pierce et Reggie Miller. Cette année-là, la Yougoslavie remporta le titre en battant l'Argentine en prolongations.

Leur période d'entraînement sera également limitée, ce qui ne joue pas en leur faveur. Leur entraîneur, Gregg Popovich, l'a dit lui-même :

« Dans la vie, il n'y a pas grand-chose que l'on puisse faire en quatre jours. On va se contenter de ce que l'on a, et se concentrer sur la constitution d'une équipe qui joue vraiment en équipe une fois arrivés en Chine. »

Pronostics de la Coupe du Monde de Basketball FIBA : les outsiders les plus sérieux

L'Espagne (15,130*) est l'un des favoris du tournoi, en dépit de l'absence de leur icône Pau Gasol, ancien champion du monde et probablement l'un des plus grands basketteurs ibériques de tous les temps.

Son frère Marc, cependant, sera présent et en pleine confiance après sa victoire lors du championnat de la NBA. L'Espagne pourra aussi compter sur d'autres joueurs de NBA, comme Ricky Rubio (des Phoenix Suns) ou encore les frères Juan (des Denver Nuggests) et Guillermo « Willy » Hernangomez (des Charlotte Hornets).

L'équipe espagnole alignera en outre Rudy Fernandez, star de l'Euroligue et ancien champion du monde de la FIBA, et son coéquipier du Real Madrid, Sergio Llull, faisant de cette équipe une candidate plus que crédible à un deuxième titre en Coupe du Monde FIBA.

La Serbie (4,99*), elle aussi pleine de talents issus de l'Euroligue et de la NBA, est une autre équipe à même de faire chuter les favoris.

Nikolai Jokic, candidat au titre de meilleur joueur de NBA 2019, en poste chez les Denver Nuggets, mènera l'équipe aux côtés du duo Bogdan Bogdanovic et Nemanja Bjelica des Sacramento Kings.

Quatrième nation au classement mondial de la FIBA et médaillée d'argent en 2014, la Serbie aura à cœur de franchir la dernière marche du podium lors de ce tournoi.

La France (25,040*), malgré une médaille de bronze en 2014, leur meilleur résultat en Coupe du Monde de la FIBA à ce jour, pourrait elle aussi tenter de remporter son premier titre.

Avec des joueurs tels que Rudy Gobert (des Utah Jazz), Nicolas Batum (des Charlotte Hornets), Evan Fournier (des Orlando Magic) et Frank Ntilikina (des New York Knicks), elle occupe logiquement la troisième place au classement FIBA du tournoi.

Après avoir fini en tête de leur groupe de qualification, la Grèce (12,310*), menée par Giannis Antetokounmpo, sans doute le meilleur joueur du tournoi, cherchera sans doute à surpasser sa performance de 2006, qui s'était soldée par une défaite en finale contre l'Espagne.  

L'Australie, (27,120*), dont les joueurs sont aussi surnommés les « Boomers », pourront aligner pas moins de neuf vedettes de NBA, dont l'arrière-ailier des Utah Jazz, Joe Ingles, ainsi que Patty Mills, des San Antonio Spurs, qui tenteront de mener l'équipe jusqu'au premier podium de leur histoire.

Les Boomers chercheront certainement à faire mieux que lors de la dernière édition, en 2014, où ils avaient échoué en seizième de finale, mais la bataille sera rude pour sortir du « groupe de la mort » où ils devront affronter la Lituanie, le Canada et le Sénégal. 

Retrouvez les meilleures cotes de la Coupe du Monde de Basketball FIBA 2019 avec Pinnacle

Cotes sujettes à modifications

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.