août 25, 2018
août 25, 2018

Pourquoi les données les plus basiques ne suffisent-elles pas pour parier sur la MLB ?

Le baseball, un sport en perpétuelle mutation

La singularité des paris sur la MLB

L'importance d'un match spécifique pour les équipes

L'influence du calendrier MLB sur l'analyse des parieurs

Pourquoi les données les plus basiques ne suffisent-elles pas pour parier sur la MLB ?

En MLB, les parieurs disposent de bien plus de données que dans les autres compétitions sportives : une véritable aubaine si l'on sait les exploiter correctement. Si l'on interprète mal ces informations, on risque de commettre une erreur en plaçant son pari. Comment le calendrier de la MLB influence-t-il les statistiques et les résultats ? Pour le savoir, lisez cet article.

Le baseball, un sport en perpétuelle mutation

La saison 2018 de baseball se caractérise par son irrégularité. Au cours des quatre dernières saisons, seulement quatre équipes ont atteint les 100 victoires, et une seule équipe a subi 100 défaites. L'année 2018 pourrait, à elle seule, égaler les chiffres des quatre années précédentes réunies (voire les dépasser).

Records des saisons régulières 2014-2017

Records des saisons régulières 2014-2017

Année

Équipe cumulant le plus de victoires

Record

Équipe cumulant le plus de défaites

Record

2014

LA Angels

98-64

Arizona Diamondbacks

64-98

2015

St. Louis Cardinals

100-62

Philadelphia Phillies

63-99

2016

Chicago Cubs

103-58

Minnesota Twins

59-103

2017

Los Angeles Dodgers

104-58

Detroit Tigers/New York Giants

64-98

Records actuels et attendus de la saison régulière 2018

Records actuels et attendus de la saison régulière 2018

Équipe

Record

Record attendu

Équipe

Record

Record attendu

Boston Red Sox

90-39

109-53

Miami Marlins

51-78

64-98

New York Yankees

79-47

101-61

Chicago White Sox

48-79

63-99

Houston Astros

74-49

99-63

Kansas City Royals

38-90

50-110

Oakland Athletics

76-52

94-68

Baltimore Orioles

37-90

51-111

N'oubliez pas que la plupart de ces chiffres ont été relevés avant la fin de la période de transferts de joueurs entre les équipes, et donc avant que les écarts ne se creusent.

La singularité des paris sur la MLB

En plus d'offrir une grande variété de données qui influencent les procédés de décision dans plusieurs domaines (dont les paris), la MLB est une compétition en constante évolution. Au fil des années, la gestion des équipes et le déroulement des matchs ont connu d'innombrables changements : c'est ce qui fait du baseball une discipline aussi intéressante qu'imprévisible.

Ces dernières années, le tanking s'intensifie de manière frappante en MLB. Cette technique consiste à enchaîner volontairement les mauvaises performances en espérant en tirer profit sur le long terme. Ce phénomène est notamment dû à la draft, ou repêchage (qui existe dans presque tous les sports américains), qui favorise l'équipe la moins méritante. De plus, la MLB a mis en place un système qui permet aux plus mauvaises franchises du classement d'offrir des primes de signature plus élevées. Pour résumer, les équipes qui obtiennent les moins bons résultats bénéficient de meilleures ressources et de moins de restrictions.

Les Cubs de Chicago et les Astros de Houston font partie des équipes qui, comme l'ont largement rapporté les médias, ont tiré profit du tanking ces dernières années. Ces deux équipes ont remporté les World Series après des années de difficulté, ce qui prouve les bénéfices que cette technique peut apporter. Les directions d'autres franchises s'en sont rapidement inspirées pour implémenter une tactique similaire.

Après leur très mauvaise saison en 2011, les Astros de Houston ont eu le premier choix au repêchage de 2012. Ils ont choisi Carlos Correa plutôt que Byron Buxton, le favori. Carlos Correa a rapidement signé un contrat avec Houston pour une prime inférieure au montant prévu. Il s'agissait probablement d'un accord préalable. Avec les fonds restants, les Astros ont signé un contrat avec Lance McCullers, leur choix supplémentaire de première ronde, pour une prime supérieure au montant alloué. Depuis, les équipes tentent de manipuler la draft à leur avantage et le tanking connaît un succès grandissant.

L'importance d'un match spécifique pour les équipes

Les instances décisionnaires de la MLB comptent de plus en plus d'esprits analytiques, comme Billy Beane, qui a mené les Athletics d'Oakland à la réussite grâce à son approche statistique unique, inspirée des notions de sabermétrie définies par Bill James. Avec les analyses quantitatives et les techniques comme le tanking, le baseball a vu s'imposer une mentalité "playoffs or bust" (les playoffs, sinon rien) : incitées à perdre, les équipes ne s'intéressent plus aux matchs qui n'ont pas d'impact sur les playoffs.

Au fil des années, la gestion des équipes et le déroulement des matchs ont connu d'innombrables changements : c'est ce qui fait du baseball une discipline aussi intéressante qu'imprévisible.

Autrement dit, avant de placer un pari sur un match à venir, on ne peut pas se contenter d'analyser la force des adversaires ou les données disponibles sur les performances passées des équipes. Les parieurs doivent également prendre en compte l'importance du résultat du match en question pour les équipes.

Il n'est pas toujours aisé de comprendre les motivations déloyales des équipes sportives professionnelles, mais elles se manifestent sous bien des formes et dans toutes les disciplines. On peut penser, par exemple, à la stratégie adoptée par les 76ers de Philadelphie en NBA ces dernières années, ou au "match de la honte" qui avait opposé la RFA à l'Autriche lors de la Coupe du monde de football, en 1982. Cela ne signifie pas que les équipes cherchent à perdre à tout prix, mais gardez à l'esprit qu'elles peuvent être plus motivées pour remporter certains matchs que d'autres. 

En baseball, la composition d'une équipe change très régulièrement. En effet, l'effectif d'une équipe de MLB compte 40 joueurs (25 en début de saison). Si vous débutez dans l'univers des paris, vous remarquerez peut-être que les premiers lanceurs sont souvent indiqués avec les cotes d'un match. Si certains considèrent que cette donnée n'est plus aussi intéressante que par le passé, elle montre bien l'importance que peut avoir un joueur spécifique au cours d'un match.

Si le match sur lequel vous souhaitez parier n'a pas beaucoup d'importance pour l'une des équipes, cela devrait se ressentir dans sa composition. Si vous placez un pari sans vous intéresser à la composition de chaque équipe, cela pourrait vous coûter cher.

L'influence du calendrier MLB sur l'analyse des parieurs

S'il est important pour les parieurs de s'intéresser aux spécificités de chaque match au cours de leur analyse, il est également crucial de se pencher sur les caractéristiques de chaque équipe. Évidemment, tous les joueurs de la ligue majeure de baseball font partie de l'élite, mais tous n'ont pas les mêmes talents et compétences. Tous les joueurs de MLB (et par extension, toutes les compositions d'équipe) ne se valent pas.

On n'analyse donc pas de la même manière les résultats d'une équipe en défense selon l'équipe qui est en attaque. Par exemple, si un lanceur X encaisse cinq points face à une équipe des Red Sox qui marque en moyenne 5,41 points par match, et qu'un lanceur Y concède également cinq points à une équipe des Royals dont la moyenne est de 3,68, le résultat est le même, mais en réalité, le lanceur X a réalisé une bien meilleure performance. 

Bien sûr, les points par match sont une statistique très variable. Cette métrique ne fournit pas une juste représentation de l'équipe sur laquelle (ou contre laquelle) vous allez parier. Lorsque vous évaluez une attaque (et le lanceur qui lui fera face), il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. 

Ne pariez pas sans étudier la composition de chaque équipe : cela pourrait vous coûter très cher.

En MLB, les Blue Jays de Toronto ont une attaque moyenne. Selon le classement OFF (une métrique offensive composite) de FanGraphs, ils se situent à 38,7 points en dessous de la moyenne. Lors de la période de 30 jours précédente, à partir de mi-août, les Jays se sont hissés à la 18e place, à la 20e place sur les 14 derniers jours et à la 21e place sur les 7 derniers jours. En ce qui concerne les échantillons statistiques, plus les résultats sont récents, plus ils sont pertinents. Les résultats de la semaine dernière représentent mieux l'équipe sur laquelle vous souhaitez parier que, par exemple, ceux de la première semaine de la saison. 

Autre facteur qui peut paraître évident pour certains parieurs, mais qu'il ne faut pas négliger : la main utilisée par les lanceurs. Certaines équipes sont plus efficaces contre les lanceurs droitiers que contre les gauchers, ou inversement. Les Jays sont seulement 18e en wRC+ et en wOBA contre les gauchers, mais 9e et 1er contre les droitiers. Cet exemple illustre bien l'influence que peut avoir la préférence manuelle d'un lanceur sur vos paris.

L'avantage du terrain est présent dans la plupart des sports de compétitions (et dans certains plus que d'autres), et le baseball ne fait pas exception à la règle. Toronto se classe 10e en wOBA et 13e en wRC+ lorsque ses batteurs frappent à domicile, et 13e et 12e lorsqu'ils jouent à l'extérieur. Pour certaines équipes, comme les Rockies du Colorado (dont le stade convient mieux aux batteurs) et les Padres de San Diego (dont le stade convient mieux aux lanceurs), la différence est encore plus grande.

Lorsqu'ils analysent deux équipes qui vont s'affronter, les parieurs doivent également prendre en compte le moment auquel se déroulera le match. Pour reprendre l'exemple des Blue Jays, leur sOPS+ est de 97/109 pour la nuit/le jour. Cette statistique correspond à l'OPS de l'équipe ajusté à la ligue (la moyenne de la ligue étant de 100) en opposant deux facteurs (ici, le jour et la nuit). Tous ces exemples ne suffisent pas à établir une analyse détaillée, mais ils montrent bien que les parieurs peuvent tirer profit d'un examen plus approfondi des données à leur disposition.

Ressources sur les paris - Vous aider à mieux parier

Les Ressources sur les paris de Pinnacle constituent la bibliothèque en ligne la plus complète de conseils d'experts sur les paris. Notre objectif est tout simplement de permettre aux parieurs d'acquérir davantage de connaissances, quel que soit leur niveau d'expérience.